ven 1 décembre 2023

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Concert « Burkindi Héritage »: le défi de Pan Piper de Paris relevé avec succès

Dans le cadre de la toute première édition du projet « Burkina Faso à la conquête du monde », la salle Pan Piper de Paris a abrité, dans la soirée du 1er juillet dernier, le concert « Burkindi Héritage ». Pour cette phase pilote du projet, six artistes burkinabè étaient donc au rendez-vous.

Coup d’essai, coup de maître. C’est en ces termes que nous pouvons qualifier la toute première édition du concert « Burkindi Héritage » qui s’est déroulé le samedi 1er juillet dernier, à la salle Pan Piper de Paris, en France. Ledit concert répond à un concept, notamment le « Burkina Faso à la conquête du monde » mis en place par l’association Dambé, à travers la structure de production BK Prod. L’idée est de creer un espace à même d’exporter davantage la musique burkinabè à l’international.

L’initiateur du concert, Ibrahim Kéita, se réjouit de la qualité des prestations

Pour cette phase pilote, six artistes étaient au rendez-vous. Nabalüm, Kayawoto, Queris B, Amzy, Achille Ouattara et Freeman Tapily, ce sont entre autres les artistes qui ont tenu à distiller de la bonne humeur, au sein de la salle Pan Piper. Pour l’initiateur et patron de BK Prod, Ibrahim Kéita, il y a de quoi être satisfait au vu de la qualité des prestations livrées par les artistes. « Arriver à mettre sur une même scène six artistes est un véritable challenge. Et nous sommes parvenus à le faire. Ils ont dans l’ensemble très bien assuré. Nous sommes donc très contents de ce coup d’essai », s’est-il réjoui.

Le parrain, l’honorable Abdoulaye Sourgou réitère son accompagnement au projet

Même son de cloche pour le partenaire et mécène, l’honorable Abdoulaye Sourgou, par ailleurs parrain de cette première édition de « Burkindi Héritage ». À l’en croire, c’est une performance historique qui a été donnée de voir, gage du début d’une valorisation réelle de la musique burkinabè et ces acteurs dans le monde.  » Je me suis juré de toujours accompagner toute initiative allant dans le sens de la promotion de notre musique. Et voir un tel type de projet émerger, ne pouvait que me convaincre d’y adhérer », a-t-il confié.

Pour Eugène Kounker, ce projet se veut un élément essentiel afin de laisser un véritable héritage musical aux générations à venir

Du reste, les ressortissants burkinabè de la ville de Paris n’ont pas voulu manquer au rendez-vous, à l’image de certains anciennes gloires de la musique burkinabè. Pour l’occasion, Eugène Kounker, artiste chanteur et lauréat de Kundé d’or, estime que cette initiative marque la naissance d’un nouvel état d’esprit. « Nous avons vecu ce que l’on appelle des conflits de générations, et nous devons travailler à déconstruire cela. C’est donc le moment de nous soutenir mutuellement afin de transmettre un héritage musical à la nouvelle génération ainsi qu’à celle à venir. C’est pourquoi ce concept est tres salutaire. Ce sont des artistes décomplexés que nous avons pu voir ce soir. Et cela augure un avenir radieux pour notre musique », foi de Eugène Kounker.

« Cela fait immensément plaisir d’avoir pris part à ce projet », Nabalüm

Des remarques plutôt bien accueillies par les artistes ayant pesté. Pour Nabalüm, chacun d’eux avait un rythme différent, mais au final le public a beaucoup apprécié. Cela démontre qu’un gros travail a été fait en amont. Avoir donc pris part à cette initiative qui se conclut par un succès ne peut que la réjouir. C’est le drapeau burkinabè qui est honoré ce soir, nous a-t-elle fait savoir, tout en adressant, au nom de ses collègues artistes, leurs sincères remerciemens à l’endroit des initiateurs du projet.

Rendez-vous est donc pris en 2024, pour la 2e édition de « Burkindi Héritage ».

reportage en vidéo par Mory Touré sur ce lien ci-dessous 👇🏻 👇🏻 👇🏻

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Nuits Atypiques de Koudougou: C’est parti pour la 28e édition

La cérémonie d'ouverture ou « PAK ZAKA » en...

MUSIQUE : L’artiste Tchè-Yèrô, la reine du Gandaa signe son retour avec son album « Empire Gandaa »

L’artiste musicienne Tchè-Yèrô, la reine du Gandaa, fait son...

TOUDOUBWEOGO: des citoyens mobilisés autour d’un projet pour assainir le quartier

A travers un carnaval de l'environnement, L'association la Guinguette...