Actualités Culture Musique

Concert de la jeunesse: l’art comme facteur pour renouer avec la réconciliation nationale

La salle de ciné Canal Olympia Ouaga 2000 accueille le samedi 18 septembre prochain le concert live intitulé “Concert de la jeunesse”. Initié par Salem Sonore, structure intervenant dans l’événementiel, ce concert réunira plus de seize (16) artistes burkinabè, en vue de prôner la réconciliation nationale. Pour donner plus de détails sur ledit événement, les membres du comité d’organisation étaient face aux hommes de médias, ce vendredi 10 septembre 2021 à Ouagadougou.

Le Burkina Faso fait face aujourd’hui à un énorme défi, notamment celui de réconcilier ses fils et filles pour la cohésion sociale et une paix durable. Et face à un tel défi majeur, la jeunesse entend jouer sa partition. C’est tout l’intérêt de la structure évènementiel Salem Sonore. En effet, elle organise le samedi 18 septembre prochain, un concert live intitulé <<Concert de la Jeunesse>>, du côté de la salle de ciné Canal Olympia Ouaga 2000. Par ailleurs, cette initiative se déroulera sous le thème <<Jeunesse, acteur de réconciliation nationale>>.

Ousmane Ouédraogo, Directeur de Salem Sonore

Pour Ousmane Ouédraogo, premier responsable de Salem Sonore, l’idée est d’amener la jeunesse à participer au processus de réconciliation enclenché. Et pour atteindre le but escompté, une panoplie de seize artistes burkinabè (chanteurs et humoristes) joindront leur voix à cette initiative pas des moindres. Il s’agit entre autres de Smarty, Malika la Slamazone, Kayawoto, Huguo Boss, Hamzy, Serges Bethsalel, Soum le Sapeur, Audrey, Nourat, El Présidente, Imilo Lechanceux, Miss Tanya, et bien d’autres.

Jean Baptiste Nacanabo, membre du comité d’organisation

“À travers, ce concert 100% live, nous visons quatre grands objectifs. Il s’agit en effet pour nous de contribuer à la promotion de la cohésion sociale et la réconciliation nationale à travers la culture; créer un nouveau cadre d’expression pour les artistes burkinabè ; contribuer à la détection de nouveaux talents en vue de préparer la relève ; mettre en lumière les actions de la structure événementielle <<Salem Sonore>>. Et nous pensons que pour atteindre ses objectifs, nous devons compter sur l’ensemble du monde culturel afin que dans un élan patriotique, nous puisssions utiliser l’art comme véritable facteur d’union nationale, de cohésion sociale et de réconciliation nationale”, foi de Jean Baptiste Nacanabo, membre du comité d’organisation dudit concert.

La bonne réussite de ce grand concert, c’est le plus grand défi que s’est fixé la structure événementielle. Par ailleurs, son premier responsable, Monsieur Ouédraogo, s’est voulu rassurant quant aux dispositions prises pour assurer la bonne marche de l’événement. Il a de ce fait, lancé un appel à la population, surtout celle jeune, à sortir massivement afin de prendre part à cette recherche de la réconciliation nationale. Rendez-vous est donc pris pour le samedi 18 septembre prochain du côté de Canal Olympia Ouaga 2000, à partir de 17h. En rappel, les prix d’entrée sont fixés à 3000 et 5000 francs CFA.

 

Boukari OUÉDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =