mar 25 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Consommons local: Le CIGAF annoncé du 19 au 22 octobre prochain pour la promotion des mets locaux

Le Commissariat Général du Carrefour International de la Gastronomie du Faso (CIGAF) a animé, ce mardi, une conférence de presse à l’hôtel Sopatel Silmandé, à Ouagadougou, pour faire le point sur les préparatifs des activités de la première édition de l’événement prévue du 19 au 22 octobre 2023. Selon le conférencier principal, maître en art culinaire, Benjamin Lucien Kiswendsida Compaoré, cet événement culturel vise la promotion des mets locaux et une interculturalité des arts culinaires à travers le thème : « Gastronomie et Bien-Etre social à travers une alimentation saine et équilibré pour une économie forte et pérenne ».

Les responsables de l’Association des Chefs et Cuisiniers du Burkina Faso (ACC-BF) qui co-organise avec le ministère de la Culture, le Carrefour International de la Gastronomie du Faso (CIGAF), prévu du 19 au 22 octobre, ont rencontré les Hommes de médias ce mardi à Ouagadougou, précisément à l’hôtel Sopatel Silmandé où la première édition de l’évènement se déroulera, pour rassurer les hommes de médias que tout est fin prêt pour la manifestation.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, le conférencier principal, Me Benjamin Compaoré, a salué l’engagement et le dynamisme de tous les acteurs qui interviennent dans la chaîne de l’alimentation humaine. Il a saisi aussi cette opportunité pour rendre un hommage aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et aux Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP). A écouter les conférenciers, le CIGAF se tient dans l’optique de mettre en lumière leur appartenance à la cuisine, « corps de métier le plus noble et plus que d’actualité que la terre n’a pu connaître jusqu’à présent ».

L’Association des Chefs et Cuisiniers du Burkina Faso « ACC-BF » a pensé que le Burkina Faso, malgré ce qui se dit sur lui, peut héberger une rencontre internationale des spécialistes de la cuisine, qui non seulement, garantes de la santé des populations, contribuent à l’amélioration du quotidien des uns et des autres. Vu que depuis 2004, la fédération mondiale des Chefs Cuisiniers a décrété une journée dédiée aux acteurs de ce corps de métier où ils sont tenus de s’affirmer, de se célébrer et de travailler à se donner une orientation adéquate à travers des activités socioprofessionnelles, l’ACC-BF, s’inscrivant dans cette dynamique, a donc décidé d’une rencontre qualitative et utile pour ces membres et la communauté.

A travers le CIGAF, l’ACC-BF veut promouvoir les aliments localement produits au Burkina Faso ainsi que ses acteurs. C’est la raison pour laquelle, pour ce faire et pour joindre l’utile à l’agréable, l’ACC-BF, au lieu de se contenter d’un simple festival ou d’un salon ou encore moins d’un simple concours de cuisine, a décidé de la mise en place d’un Carrefour qui regroupe tous les acteurs qui interviennent dans la chaîne de l’alimentation humaine.

M. Compaoré a cité entre autres « les producteurs agro-sylvo-pastoraux, les équipementiers cuisiniers, les transformateurs agro-alimentaires, les producteurs industriels et semi-industriels, les Cuisiniers, les restaurateurs, les distributeurs et le public, appelé consommateur ». Selon lui, le CIGAF se veut aussi une action de cohésion et de rapprochement entre les entités ci-dessus citées.

Il a indiqué que pour cette première édition du CIGA, 33 associations de Cuisiniers se sont annoncées pour honorer de leur présence. Au ce CIGAF 2023, une pléiade d’activités est au programme de ce rendez-vous dans la capitale burkinabè. Il a cité entre autres Ouaga City Tour qui se tiendra le jeudi 19 octobre 2023.

Me Benjamin Lucien Kiswendsida Compaoré, Président de l’ACC-BF

Du 20 au 22 octobre, il y aura « un Street-Food International ; la foire de la Gastronomie ; l’exhibition culinaire des enfants ; l’expo dégustation des pays participants, une formation de 200 enfants sur les bonnes pratiques alimentaires ; des concours de cuisines inter-écoles professionnelles ; des concours de cuisines inter-pays ; une conférence internationale sur l’alimentation universelle, 2ème thème mondial de l’année ; un panel sur comment Grandir les chefs, 1er thème de l’année ; une soirée de gala des partenaires dédiée aux devanciers de la cuisine et de la restauration au Burkina Faso et un défilé de mode en tenue de Cuisiniers ».

Sont attendus au GICAF 2023, les Chefs, les professionnels et les amateurs de la cuisine et de la gastronomie de près de 30 pays du partout dans le monde, les acteurs de la chaîne de l’alimentation (les producteurs Agro-Sylvo-Pastoraux, les transformateurs Agro-Alimentaires, les équipementiers-cuisinistes), et le public de consommateurs en général. Il s’agit principalement d’environ 75 chefs exclusifs et près de 3 000 visiteurs attendus sur les 3 jours à Ouagadougou.

Le CIGAF 2023 est placé sous le Patronage de Rimtalba Jean-Emmanuel Ouédraogo, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Porte-parole du Gouvernement et le Parrainage de Idrissa Nassa, PDG de Coris Holding.

Le pays invité d’honneur est l’Afrique du Sud. Des Chefs cuisiniers de renom sont également annoncés à ce CIGAF.

Parfait Fabrice Sawadogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

RAP Burkinabè : Francky FP entre en scène avec un album de 16 titres

« La destinée des As», c'est le tout premier...

Coupe Yanogo de Tanghin acte 2: Du football pour promouvoir le vivre ensemble

Le quartier Tanghin de la ville de Ouagadougou était...

Promotion culturelle: Les masques à l’honneur à travers une exposition permanente

Le musée national du Burkina a accueilli, ce vendredi...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page