Contribution de la diaspora à la promotion de la culture: le promoteur culturel Ablo la merveille s’y met en Italie

 Contribution de la diaspora à la promotion de la culture: le promoteur culturel Ablo la merveille s’y met en Italie

De son vrai nom Abdoulaye Bancé, Ablo la Merveille est un promoteur culturel burkinabè résidant en Italie. Afin d’echanger autour de sa contribution à la promotion de la culture burkinabè, nous l’avons reçu ce 06 janvier 2022 au sein de la rédaction de Infos Culture du Faso à Ouagadougou.

Infos culture du Faso (ICF) : Vous êtes promoteur culturel en Italie, peut-on dire que le travail nourrit son homme ?
Ablo la merveille (Ablo): Oui je suis un promoteur culturel en Italie mais il faut souligner qu’être promoteur culturel hors de nos frontières, surtout en Europe, est un peu différent que de mener cette activité sur le territoire national. D’abord ce n’est pas mon activité principale donc c’est un travail que je fais par passion et par patriotisme dans le but de faire connaître notre pays en Italie et surtout pour permettre à nos enfants qui sont nés en Italie d’avoir un lien culturel avec le Burkina Faso et de connaître leurs origines. Vous comprenez donc que l’objectif principal pour moi n’est pas de faire du business dans ce sens.

ICF : Dans quel domaine particulièrement évoluez-vous ?
Ablo: Je suis un travailleur dans le secteur privé en Italie tout en essayant de développer des activités personnelles au Burkina. Mais pour ce qui est de la promotion culturelle, je suis président de l’association Faso Merveille et nous faisons la promotion de la musique burkinabè à travers des tournées avec nos artistes; nous organisons des évènements sportifs inter communautés, des initiatives en faveur des femmes, des concours de beauté et la promotion de la gastronomie burkinabè. En 2019, nous avons organisé la première édition de la cérémonie « la Nuit de l’Intégrité ».

ICF : Quels sont les projets que vous envisagez ici au Burkina Faso ?
Ablo: Restant dans le milieu évènementiel, depuis quelques années nous organisons chaque mois de décembre « la nuit des benguistes » qui, au début était juste une façon de nous retrouver entre nous et aussi avec nos amis du pays pour passer une soirée ensemble. Mais avec le temps, les choses évoluent et actuellement cette soirée est accompagnée par un match de football entre la diaspora et les acteurs culturels et artistes au pays. L’objectif prochain est de transformer cette initiative en une Journée de la Diaspora avec l’objectif de réunir la diaspora burkinabè dans le monde autour d’une même cérémonie dont chacun pourrait fièrement s’y identifier.

ICF : Parlez-nous un peu de vos activités et du festival que vous organisez.
Ablo: Comme je l’ai dit plus haut, en 2019 nous avons organisé la première édition de la « Nuit de L’intégrité », un évènement qui a connu la présence de nos autorités diplomatiques en Italie, des autorités italiennes et une forte participation de notre communauté. La Nuit de l’intégrité est une Cérémonie de récompense, de distinction et d’encouragement des fils et filles du Burkina vivant en Italie, des personnalités et associations œuvrant pour la promotion de la culture burkinabè et pour le développement du Burkina Faso. La deuxième édition prévue pour 2021 a été malheureusement reportée à cette année 2022 à cause de la pandémie à coronavirus et nous espérons pouvoir la tenir cette année dans le mois de juin. En effet, avec ma présence actuellement au pays, je profite présenter le projet aux autorités et aux hommes de la culture dans la mesure du possible.

ICF : votre mot de fin
Je voudrais souhaiter une bonne année aux burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur. Que notre pays retrouve une forte cohésion sociale, la stabilité, la paix et surtout la sécurité car seuls dans ces conditions, nous pouvons espérer un développement de notre pays dans tous les domaines et enfin je dis merci à vous et du courage pour votre travail et l’occasion que vous noud donnez de pouvoir nous exprimer sur notre parcours et sur nos activités.

Interview réalisée par Mireille T. Poda (stagiaire)

 

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 22 =