Actualités Cinéma Nouvelles affiches

« Coup d’Etat » : Le premier produit de 226 Woods…

Ce lundi 30 décembre 2019 au ciné Neerwaya, la maison de production Pub Neere a procédé à l’avant-première diffusion de son film, « Coup d’Etat ». Le premier produit du projet 226 Woods. D’une durée 135mns, « Coup d’Etat » est un film d’action comique qui montrent les tares de nos sociétés comme la corruption, le coup d’Etat, l’injustice… Et cela, de façon comique.


Plus de 14 millions de francs CFA, tel est le coût du tournage de ce film. Fruit d’une expérience faite par la maison de production Pub Neere dans le cadre du projet « 226 woods », selon le responsable la maison, Rodrigue Kaboré. « Nous avons voulu expérimenter les films d’actions comiques parce que les gens pensent que l’on ne peut pas le faire. Et pourtant, on peut le faire avec de la volonté, des acteurs, un peu d’argent. » De l’avis toujours de ce dernier, « Coup d’Etat » est un film qui montrent les tares de nos sociétés afin d’interpeller tout un chacun de nous à jouer pleinement son rôle pour le bon vivre ensemble.

« Les gens pensent que coup d’Etat, c’est uniquement dans la vie politique en oubliant qu’il peut avoir des coups d’Etat dans la vie entre amis, frères, mariés, etc. la morale c’était de faire comprendre qu’aujourd’hui pour un rien du tout on peut aller en erreur. Il y a les élections qui approchent et nous voulons attirer l’attention des uns et des autres, politiciens et non politiciens qu’ils sachent que le Burkina Faso nous appartient tous et qu’il faudrait qu’on fasse attention parce que rien qu’une phrase peut mettre le pays en feu et pour l’éteindre ce serait difficile. » a affirmé, Rodrigue Kaboré.

A l’acteur Serges Ouédraogo alias Boule maléfique dans le film, de renchérir en ces termes : « Dans ce film, j’ai joué le rôle d’un rebelle. Je veux dire un militaire qui vit dans des conditions difficiles et trouve qu’en faisant un coup d’Etat il pouvait changer sa vie. Malheureusement ça n’a pas été le cas. A travers ce comportement, nous voudrions montrer aux cinéphiles que dans la vie il faut savoir s’assumer. Ce n’est pas parce qu’on est frappé par la pauvreté qu’on doit avoir des ambitions démesurées. Il faut être réaliste. Seul le travail paye ».
Les cinéphiles qu’y étaient n’ont manqué d’exprimer leurs satisfactions.

En effet, à suivre Boris Ouédraogo, un des cinéphiles, « Coup d’Etat » est une œuvre de belle facture. C’est ainsi qu’il n’hésite pas à inviter les uns et les autres à le suivre. « Ce film est vraiment le reflet de nos réalités. Les acteurs ont bien joué leurs rôles. La réalisation et la mise en scène étaient bien. C’est un film de belle facture. J’invite les gens à suivre ce film. » Pour rappel, 226 Woods est un projet dirigé par Rodrigue Kaboré, de la maison de production Pub Neere. Il vise à produire tous les trois mois un film de qualité et à moindre coût. Ensuite, travailler à rentabiliser, en exploitant dans les salles de cinéma et certains espaces dans les 13 régions. Le premier film du projet est le film « Coup d’Etat ».

Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 6 =