Actualités Culture Photographe

Culture burkinabè : les DOZOS mis en valeur par Warren SARÉ, photographe professionnel burkinabè

Dans le but de contribuer au développement et mieux illustrer la place des dozos dans nos sociétés actuelles, le photographe Warren SARÉ a initié une rencontre/conférence, suivie d’un vernissage de photographies. Deux activités qui ont eu lieu ce vendredi 07 Janvier 2021 au sein de l’Institut français de Ouagadougou. Faits marqués par la présence de plusieurs dozos dont leurs chefs à savoir monsieur Konomba TRAORÉ, docteur Victor SANOU, sa Majesté King-Bonck Ygwé qui est maître Yacouba BRABO, chef suprême des Dozos sans frontières et ambassadeur de la paix ainsi que du directeur de l’institut Patrick HAUGUEL.

Warren SARÉ est un photographe professionnel burkinabè, très aguerri et qui œuvre véritablement pour le développement de sa culture. Apres sa lutte pour la valorisation des anciens combattants, il s’est lancé dans celui des dozos. “Moi, ma démarche photographique, surtout la vidéo, c’est toujours l’histoire de ma famille ; c’est pour faire connaître la vie d’un dozo, qui peut-être dozo, et pourquoi le mot dozo. C’est aussi une manière d’être utile à la société à laquelle nous vivons aujourd’hui et faire en sorte qu’on parle beaucoup de l’incivisme.

Parce-que, si nous nous approchons de leur façon de faire, nous ne parlerons plus d’incivisme”, témoigne Warren. Une rencontre/conférence assez enrichissante, axée sur l’historique, les pratiques et la valeur de ces derniers de nos jours. À la suite de cette rencontre/conférence, s’en est suivi un vernissage de photographies de l’initiateur du jour, où 26 portraits ont été exposés, illustrations du cumul de leurs vies, à savoir leurs accoutrements, les objets poignants de leur doctrine, etc.

Une approche qui a véritablement touché les concernés. “Ce soir, nous sommes très heureux à travers l’initiative de Warren SARÉ de montrer un pan de la culture burkinabè, la pratique dozo>” dixit Dr Victor SANOU, président du haut conseil national des dozos du Burkina Faso. D’ailleurs, l’ambassadeur de F’la France, Patrick HAUGUEL, a laissé entendre en ces termes: “contribuer au développement du Burkina, c’est quelque chose qui nous tient particulièrement, et nous sommes très content d’accompagner warren ce soir”. Rappelons que l’exposition vente se poursuit jusqu’au 30 Janvier 2021 et que les portraits sont disponibles à la somme de cent milles FCFA.

Asmaho ZOUNGRANA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =