sam 13 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CULTURE: Clôture de l’atelier de formation sur les mécanismes de conservation et de la gestion du patrimoine culturel en temps de crises en Afrique de l’Ouest.

Organisé du 16 au 19 juillet 2019 à Ouagadougou par l’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la culture en coopération avec la commission nationale burkinabè pour l’UNESCO/ISESCO et le Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme (MCAT), l’atelier de Formation sous régional sur les mécanismes de conservation et de la gestion du patrimoine culturel en temps de crises dans les pays en Afrique de l’ouest s’est achevé le vendredi 19 juillet 2019.

Au regard du contexte sécuritaire qui dans la sous région constitue une menaces également pour le patrimoine culturel des Etats , l’UNESCO/ISESCO et le MCAT ont organisé cet atelier de quatre (04) jours pour voir comment réfléchir et assoir des stratégies communes en cas de crise et voir comment protéger et sauvegarder le patrimoine culturel. Pour Monsieur Iréné SAWADOGO, représentant du ministre de la culture des arts et du tourisme, il était temps de se rencontrer en Afrique de l’ouest pour mutualiser les expériences au regard du défis sécuritaire qui ont des répercussions sur la gestion du patrimoine.

Aux termes de quatre jours d’intenses travaux qui ont réuni près d’une vingtaine de professionnelles de musées et plus de cinq experts en patrimoine culturelle et muséologie, les résultats sont assez satisfaisants. En effet au cours de cet atelier, il était questions de plusieurs thématiques relatives à la protection et la conservation des valeurs et bien culturels gage d’un développement durable et harmonieux. A cet effet, des groupes de travail et d’échanges ont nourri les sessions auxquelles intervenants et participants sont restés assidus pour l’atteinte de l’objectif de l’atelier.
Des stratégies de renforcements de capacités, des protections des musées sont entre autres des solutions qui découlent de cet atelier.

Pour Madame Rasmata SAWADOGO/MAÏGA, directrice générale du musée national: « ce fut quatre (04) jours de travaux, des présentations de cinq (05) experts dans le domaine du patrimoine et de la muséologie, des échanges et des partages d’expériences et pour terminer nous avons émis des recommandations à l’endroit des Etats et aussi des partenaires ». Les objectifs de cet atelier ont été atteint à en croire Madame SAWADOGO: « Objectifs atteint au regard de la richesse des propositions. Nous sommes très satisfaits de la qualité des communications et de la qualité des participants » .

Jean Marie Brou KOUAME, sous-directeur des infrastructures culturelle au niveau de la francophonie en Côte d’Ivoire, participant « l’Afrique étant le berceau de l’humanité, elle regorge assez de biens et de richesses culturelles qui sont aujourd’hui en danger à cause du terrorisme, cela impact tous les pays et en venant à cette formation nous étions convaincus que les solutions de cet atelier allait nous permettre de pouvoir prendre des résolutions pour aider nos pays à la sécurisations des biens patrimoniaux ».

La cérémonie de clôture de l’atelier a été émaillée par la lecture du rapport final de l’atelier, le mot du représentant des participants extérieurs, le mot du représentant des participants du Burkina Faso, le discours de la directrice générale du musée national, et le mot du représentant du ministre de la culture des arts et du tourisme. Dans le mot de clôture prononcé par Monsieur SAWADOGO, au nom du ministre de la culture des arts et du tourisme a tenu à remercier les participants, les intervenants et organisateurs de l’atelier puis procédé à la remise des attestations de participations aux participants.

Fatouma DERRA (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Ouagadougou: Le 13e Rim-Tansoba accède au trône à Sabtenga 

Son excellence le Rim-Tansoba (Mouss Tansoba) est fait désormais...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page