Actualités Culture Entretien

CULTURE: Entretien avec le Direction des Industries Culturelles et Creatives.

Nous avons rencontré le Directeur des industries culturelles et créatives, Monsieur Ardiman Traoré afin de faire le point sur sa direction et recueillir ses vœux pour la nouvelle année.

ICF: Quels sont les points négatifs et positifs que vous notez au niveau de votre direction au cours de l’année 2018 ?

DPICC: Comme point positif je peux noter la disponibilité des agents, l’esprit de groupe, de fraternité et l’abnégation des agents. Et comme points négatifs: l’insuffisance de personnel, voire l’absence dans certains domaines (marketing, économie etc) et l’insuffisance de moyens matériels et financiers.

ICF: Quels sont les perspectives pour cette nouvelle année ?

DPICC: Bien évidemment il s’agit d’actualiser le répertoire des entreprises culturelles, de poursuivre les activités de structuration des acteurs culturels, de renforcement les capacités des entrepreneurs, de continuer à susciter l’esprit d’entrepreneuriat auprès des acteurs et de renforcer notre dispositif de promotion des produits culturels sur le plan national et international.

ICF: Un mot à l’endroit du ministère de la culture des arts et du tourisme ?

DPICC: À l’endroit du ministère, particulièrement le premier responsable, nous témoignons notre gratitude et remerciement pour son soutien sans discontinu à la mise en œuvre des missions à nous assignées.

 

 

ICF: Vos vœux pour l’année 2019 ?

DPICC: Nos vœux de succès, de paix, de cohésion social à tous les burkinabè et le rayonnement de l’entreprenariat culturel . Que 2019 soit une année favorable au rayonnement du paysage culturel et touristique de notre chère nation.

 

 

Interview réalisé par Parfait Fabrice SAWADOGO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 − 4 =