lun 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CULTURE ET TOURISME: Tous les acteurs et les partenaires appelés à s’approprier des référentiels pour l’atteinte des objectifs dans le cadre du PNDES.

Le Secrétaire Général du Ministère de la culture, Jean-Paul Koudougou, a procédé ce lundi matin à l’ouverture de l’atelier de lancement de la vulgarisation des référentiels de la culture et du tourisme désormais disponibles. Ce « rendez-vous important » au CENASA marque en effet, la première d’une série d’activités de cette campagne dans toutes les 13 régions du Burkina. L’objectif serait de favoriser une meilleure compréhension de ces nouveaux référentiels retenus à l’endroit des acteurs culturels et touristiques ainsi que les partenaires techniques et financiers. Ce, pour l’atteinte des objectifs globaux assignés à ce département dans le cadre du PNDES.

Depuis 2009, le Burkina disposait de la politique Nationale de la Culture et celle du tourisme. En 2015, les acteurs concernés ont entrepris la relecture de ces politiques en vue de se conformer aux directives relatives au budget programme et aux orientations du Plan National de Développement Économique et Social ( PNDES). Toute chose qui a permis de disposer, à la date d’aujourd’hui, de deux référentiels que sont:
– La Politique Sectorielle Culture, Tourisme, Sport et Loisirs ( PS- CTSL) adoptée en conseil des Ministres en mars 2018;
– La Stratégie Nationale de la Culture et du tourisme (SNCT) adoptée par arrêté ministériel en août 2018.
Maintenant que ces référentiels sont disponibles et doivent être appliqués sur le terrain, le Ministère de tutelle a procédé ce lundi 19 novembre dans la matinée au CENASA, à l’ouverture de l’atelier de lancement de la vulgarisation desdits référentiels.


 » Cet atelier vise déjà à permettre à tous les acteurs du privée comme du public, mais aussi les partenaires techniques et financiers de s’approprier ses référentiels et voir comment dans une synergie d’action on va atteindre les objectifs qui ont été assignés à notre secteur », a expliqué le Secrétaire Général (SG) du MCAT, Jean-Paul Koudougou.
Les travaux de ce matin, selon les autorités, signent en realite le début d’une série d’activités qui va toucher toutes les 13 régions du pays avec l’implication souhaitée de l’ensemble des acteurs culturels et touristiques, les opérateurs et partenaires techniques et financiers. Le lancement de vulgarisation ce matin en presence des acteurs de la culture et du tourisme a vu aussi la présence de représentants des autorités coutumières et religieuses.
Cette opération d’envergure nationale devrait permettre à chacun de s’en approprier les referentiels et savoir clairement son rôle et sa contribution à apporter pour l’atteinte des objectifs dans le cadre des politiques nationales de développement.
Pour cela, le SG Koudougou souhaite « des échanges francs et constructifs » à tous les niveaux afin de pouvoir travailler à accroitre la contribution de la culture et du tourisme au développement de  » notre pays ». En rappel, à l’horizon 2020, le secteur doit apporter 14℅ à la formation du PIB et 5℅ à la création des emplois décents.

Fabrice Parfait Sawadogo / Filasko Moussa Kaboré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ORODARA : le projet « Dougaleh » renforce les capacités de 25 acteurs de théâtre

Vingt et cinq (25) acteurs du monde théâtral issus...

MANÉGA: L’AJV œuvre pour la réhabilitation du Musée

Au cours d'un panel qu’elle a organisé en partenariat...

Cinéma d’animation: Pit production émerveille les tout-petits à « Bibi Parc »

Promouvoir le patrimoine culturel du Burkina Faso à travers...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page