jeu 29 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CULTURE: La culture mis en avant pour la promotion du TAC.

Dans l’objectif de renforcer les relations d’amitié et de partage entre le peuple ivoirien et burkinabè se déroulera du 27 juillet au 30 juillet 2019 la 1ère édition des journées culturelles et artistiques ivoiro-burkinabè. Le comité d’organisation a convié la presse se jeudi 25 juillet 2019 à la salle de conférence du BBDA.

Dans le cadre de la 8e conférence du traité d’amitié et de coopération entre le Burkina Faso et la République de Côte d’ivoire (TAC), le ministère de la culture des arts et du tourisme du Burkina Faso en partenariat avec le ministre ivoirien en charge de la culture, organise du 27 au 30 juillet 2019 la 1ère édition des journées culturelles et artistiques ivoiro-burkinabè. Il a été porté à la connaissance des hommes de medias les grandes articulations des activités qui sont les suivantes.

Nous aurons au programme des projections cinématographiques des deux pays le 28 juillet et le 30 juillet 2019 au CENASA, des expositions artistiques qui se dérouleront sous un format d’exposition des produits d’art au pavillon levant du SIAO (stands ivoiriens et burkinabè), une foire gastronomique du 27 au 30 juillet 2019 (les mets des deux pays), des défilés de mode avec des stylistes ivoiriens et burkinabè et pour terminer une nuit culturelle le 29 juillet 2019 d’où des troupes traditionnelles des deux pays seront mobilisés.

La culture c’est la voie royale pour que le TAC puisse avoir une assise, puisse s’exporter, se reconstruire selon le directeur de la coopération et des affaires juridiques du ministère de la culture des arts et du tourisme monsieur Idriss ZOROME: « En effet, rendre hommage au TAC tel est l’idée de cette initiative. Dorénavant dans l’organisation une part d’elle sera réservée aux journées culturelles et artistiques. Nous voulons faire des assises TAC, une affaire de la population, que les populations s’y implique, les états et les gouvernements ont déjà fait un grand travail, il est tant donc que les bénéfices reviennent aux populations ». A-t-il ajouté.

Pour le directeur des affaires financiers, monsieur Aziz ROUAMBA, le comité d’organisation tient à ce que l’initiative soit une fête populaire. « C’est une activité qui accompagne le TAC. Nous nous assurons que tous les moyens soient mis à disposition. Déja au niveau juridique tout est fin prêt pour pouvoir accompagner ses activités » dixit-il.
Rappelons que les differentes projections seront des projections grand public, entrée libre et gratuite. La population est invité à faire de cette activité la leur.

Fatouma DERRA (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ORODARA : le projet « Dougaleh » renforce les capacités de 25 acteurs de théâtre

Vingt et cinq (25) acteurs du monde théâtral issus...

Ouagadougou/Bassinko: La culture au cœur du vivre-ensemble des enfants

La cinquième édition du spectacle et cadeau pour enfants...

MANÉGA: L’AJV œuvre pour la réhabilitation du Musée

Au cours d'un panel qu’elle a organisé en partenariat...

Faso Talent d’or: Le comité fait le point de l’organisation de la 1ère édition

Révéler les jeunes talents susceptibles de créer l’Afrique de...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page