Actualités Culture Musique

CULTURE: Lancement officielle des activités du festival Burkina Faso in Ghana.

Durant deux jours, la diaspora burkinabé résident au Ghana se sont donné rendez-vous pour la deuxième édition du Festival Burkina Faso in Ghana à Kumasi. Le top de départ a été donné ce vendredi 6 septembre 2019 au centre culturel de Kumasi sous le thème : « Célébration de l’amitié à travers la culture ».

La cérémonie de lancement a été ponctuée par des allocutions, des prestations artistiques et une visite des stands par les officiels. Des officiels qui ont répondu présent à l’appel de la promotrice en effectuant le déplacement. Il est également à noter la présence des chefs des différentes communautés notamment celui des Mossé de Kumasi, des Bissa et des Dagara de Kumasi.

C’est avec beaucoup d’émotion que la promotrice Madame Ziekha née Somda Diane a pris la parole pour témoigner de sa gratitude aux différentes personnalités et invités. « Animée depuis longtemps par le désir de découvrir ce qui se trouve ailleurs de culturel différent de ma culture à moi, j’ai eu l’idée de créer un cadre approprié capable de favoriser ce brassage interculturel. Ainsi depuis l’année dernière, nous avons initié le festival Burkina Faso in Ghana ».

L’objectif principal de ce festival est la promotion et le renforcement de l’intégration régionale entre le Burkina Faso et le Ghana, c’est pourquoi durant ces deux jours, des activités telles que la relance du jumelage entre la ville de Ouagadougou et celle de Kumasi, un don de sang à l’hôpital Konfo Anoche, une exposition-vente des produits et aliments du Burkina Faso, un défilé de mode et une remise d’attestation et présentation de spécial award sont au programme.

A la suite de la promotrice Madame le consul Général du Burkina à Kumasi prenait également la parole pour remercier et encourager la promotrice dans son élan. Les différents maires des villes de Ouagadougou et de Kumasi, par ailleurs Co-parrains de l’évènement, ont également à tour de rôle appeler à l’intégration entre le Burkina Faso et le Ghana « Burkina Faso and Ghana it’s the same war ».

Notons également que le parrain de l’évènement Monsieur Harouna Kaboré, ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat du Burkina Faso s’est fait représenter par son directeur de cabinet qui a tenu à transmettre avec fidélité les encouragements et la disponibilité du ministre à accompagner de telles activités qui sont à pérenniser pour une meilleure intégration des peuples burkinabé et ghanéen.

Le public a eu droit à des prestations artistiques des communautés Dagara et Waana vivant en symbiose à Kumasi.
C’est par la visite des différents stands d’expositions qu’a pris fin cette cérémonie de lancement officiel de la deuxième édition du festival Burkina Faso in Ghana.

Parfait Fabrice SAWADOGO

Zié Hamed Kader OUATTARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 9 =