lun 24 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CULTURE: Le Burkina Faso se déporte au Ghana.

La culture burkinabé se déporte au Ghana pour trois jours à travers le Festival Burkina Faso in Ghana qui se tiendra du 06 au 08 septembre 2019 à Kumasi au Ghana. Un évènement culturel initié par une dame qui porte le pays des Hommes intègres dans le cœur. Cette deuxième édition qui est en collaboration avec le Consulat Général du Burkina a Kumasi est placée sous le parrainage du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’artisanat du Burkina Faso en co parrainage avec les maires de la ville de Ouagadougou et de Kumasi.

Madame ZIEKAH née SOMDA Diane est burkinabé résidant à Kumasi au Ghana. Promotrice du festival BURKINA FASO IN GHANA nous avons pu la rencontrer lors de son séjour au pays dans le cadre des préparatifs du festival.Le festival BURKINA FASO IN GHANA vise un double objectif selon la promotrice. Pour madame ZIEKAH , « le festival à pour objectif principal de promouvoir la culture burkinabé en dehors de nos frontières et promouvoir également l’intégration entre le peuple burkinabé et ghanéen ».


La promotrice n’est pas à sa première activité du genre. Madame ZIEKAH : « J’avais déjà organisé un évènement à Ouaga dénommé le Ghana au Faso. Cet évènement se déroulait chaque fin du mois sous forme de kermess. Après que je me soit installé au Ghana je me suis dis pourquoi pas faire la promotion de mon pays. J’en ai discuté avec le Consule Général du Burkina a Kumasi à l’époque monsieur Jean Baptiste Kambiré , qui m’a encouragé à me lancer ».

Le festival BURKINA FASO IN GHANA n’est pas un festival comme les autres, il a également ses particularités que la promotrice nous revèles : «  La particularité est de transporter le Burkina au Ghana le temps des trois jours. Il faut que les festivaliers se sentent au Burkina Faso durant les trois jours. On aura des expositions typiquement burkinabé, des mets d’origne burkinabé, des prestations artistiques avec des artistes burkinabés, la relance du jumelage entre Ouagadougou et Kumasi».

Tous sera mis en œuvre pour que les festivaliers se sentent comme s’ils se trouvaient au Burkina Faso. Et pour un tel défis il faut des partenaires pour le réléver. « Les partenaires se font rares. On a quelques partenaires et ont continu à travailler pour en avoir plus ».


La promotrice madame ZIEKAH profite de cet instant pour inviter les partenaires à soutenir l’évènement et « à tous les burkinabés qui peuvent faire le déplacement à venir nombreux ».
Pour ceux qui veulent prendre par au festival BURKINA FASO IN GHANA, ils peuvent se procurer un stand au prix de 50.000 fcfa par jour qui comprend le logement et le déplacement de l’hôtel au lieu du festival.

Parfait Fabrice SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page