jeu 22 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CULTURE: L’Union européenne apporte son soutien à la culture burkinabé à travers l’IFIC.

C’est par une conférence de presse qui s’est ténu ce lundi 25 février 2019 au musée de la musique George Ouédraogo que Monsieur le Ministre de la culture des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango et le Directeur Général du développement et de la coopération internationale de la commission européenne M. Stefano Manservisi ont procédé au lancement officiel de l’Initiative de Financement Innovant pour la Culture (IFIC) qui vise à mobiliser le potentiel des industries créatives pour le développement durable et les emplois en Afrique.

Le Burkina Faso, le Kenya et l’Afrique de l’Est sont les principaux bénéficiaires. Pour ce qui est du Burkina Faso, cette initiative sera gérée par le Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC-GC). Le programme qui durera cinq ans est financé à hauteur de 10 000 000 d’Euros soit près de 7 milliard de FCFA.
Pour M. Stefano Manservisi : «  La culture recèle un énorme potentiel de développement socio-économique et de création d’emplois, notamment pour les jeunes ».


Le programme accompagne essentiellement : la création de richesse et d’emplois dans les filières images, arts de la scène, l’artisanat d’art et les arts appliqués, l’appui à la culture dans la Région des Hauts Bassins, le renforcement de la gouvernance de la culture et des capacités d’accompagnement des acteurs culturels au ministère de la culture des arts et du tourisme.
Cet accompagnement vise « A créer une dynamique de développement culturel et touristique, fondée sur les valeurs communes propres aux burkinabè, les capacités entrepreneuriales et la créativité des acteurs, en vue de l’épanouissement économique et social des populations du Burkina Faso » dira le ministre de la culture dans son intervention.

A noter que le programme finance la reconstruction de la salle de ciné Guimbi OUATTARA qui sera ouverte si tout va bien en novembre 2019.
Il faut dire que l’union européenne est le partenaire privilégié du FESPACO en ce sens qu’elle apporte à cette édition une expertise pointue pour la professionnalisation du FESPACO et son Marché International du Cinéma Africain (MICA), ainsi qu’un appui financier de 300 000 Euros soit environ 195 millions de FCFA pour l’organisation sans oublié le prix européens du FESPACO.

Fabrice Parfait SAWADOGO
Zié Hamed Kader OUATTARA

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ORODARA : le projet « Dougaleh » renforce les capacités de 25 acteurs de théâtre

Vingt et cinq (25) acteurs du monde théâtral issus...

MANÉGA: L’AJV œuvre pour la réhabilitation du Musée

Au cours d'un panel qu’elle a organisé en partenariat...

Cinéma d’animation: Pit production émerveille les tout-petits à « Bibi Parc »

Promouvoir le patrimoine culturel du Burkina Faso à travers...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page