jeu 29 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Dance Sport party : Le chorégraphe de Magic Systèm fait danser les ouagalais.

Le président de l’intelligence burkinabè pour le développement, Hermann Ouédraogo a procédé au lancement de la première édition de la Dance Sport Party dans la soirée du vendredi 18 janvier. Une manifestation qui a pour but la cohésion sociale de la jeunesse à travers le sport et la dance.

Rassembler la jeunesse pour faire le plus grand show de danse sportive en pleine rue, tel est l’objectif des organisateurs de la soirée Dance Sport party. C’était dans la soirée du vendredi 18 janvier. Il est dix-huit heures 30minutes, nous sommes dans la rue jouxtant la société Baraji que la cérémonie la première du genre dans la capitale burkinabè, a commencé à accueillir de jeunes garçons et filles issus des grandes écoles de Ouagadougou. L’ambiance électrique fait prémices d’une soirée de danse d’enfer.

En rappelant que l’initiative qui est du chorégraphe du légendaire groupe d’artiste ivoirien Magic Système, Anicet Zadi et qui a été déjà expérimentée en Côte d’ivoire, le président de l’intelligence burkinabè pour le développement, Hermann Ouédraogo a fait savoir que cette soirée rentre dans la dynamique de la promouvoir la pratique du sport. Car, a-t-il souligné, sa structure intervient dans la promotion du sport, du leadership et de l’excellence. A écouter le représentant du parrain Herbe Kaboré, le sport est un facteur d’union de cohésion et de santé pour l’homme. « Comme on aime le dire un corps sain dans un esprit sain. L’objectif est de promouvoir le sport et le leadership au sein de la jeunesse burkinabè », a soutenu Hermann Ouédraogo.

En saluant la jeunesse pour cette mobilisation, le représentant du maire de Nagreongo  a lancé un appel à toutes les jeunes pour la prochaine édition. Pendant deux heures, c’est une foule de jeunes de tous les âges qui ont esquivé des pas de danses de coupé décalé, de zouglou et rythmes divers. La joie du public venu prendre part aux événements était au paroxysme. En saluant les différents partenaires, Hermann Ouédraogo a dit être satisfait de la réussite de cette soirée de sport dance et promet une meilleure organisation dans les jours à venir.

Achille ZIGANI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Expression des arts culturels: La 16e édition de « Engagement féminin » se poursuit

L’Association Artistique Développement (Art’Dév) tient depuis le 8 janvier...

Ouagadougou/Bassinko: La culture au cœur du vivre-ensemble des enfants

La cinquième édition du spectacle et cadeau pour enfants...

Faso Talent d’or: Le comité fait le point de l’organisation de la 1ère édition

Révéler les jeunes talents susceptibles de créer l’Afrique de...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page