dim 26 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Danse traditionnelle: Le wedbindé ou la danse inspirée du cheval de Kaya

Classé patrimoine culturel immatériel, le wedbindé est une danse traditionnelle mossi qui fait la fierté de Kaya ( région du Centre-Nord) en particulier et du Burkina Faso en général.

Le wedbindé ou la danse du cheval est une danse rythmique, inspirée de la stylisation des galops du cheval. Il est pratiqué par les femmes mais aussi par les hommes. Selon certaines sources, les jeunes organisaient des soirées culturelles dans le passé autour de leurs amis qui venaient des villages voisins. Au clair de la lune, ils s’égayaient et rivalisaient de créativités pour séduire les jeunes filles qui dansaient au son du kundé et au rythme des calebasses et du bendré. C’est ainsi que le wedbindé serait né pour devenir plus tard une danse de réjouissance populaire. On le compare à la démarche gracieuse du cheval repu et heureux d’un noble. Appelé « woumwaodo », il met en exergue toutes les parties du corps humain.

Le wedbindé est une danse de réjouissance, qui serait dépourvue de tout interdit et les figures produites par les danseuses ou les danseurs sont un message non-verbal qui s’adresse aux spectateurs. C’est une danse qui valorise également les patronymes. Selon certains dépositaires de la culture Moaga au Burkina, le wedbindé serait la rythmique musicale la plus ancienne. La légende fait de Ramané situé dans la province du Sanmentenga, le berceau du Wedbindé car il a vu naitre le kundé, l’instrument sur lequel est bâti la rythmique musicale du wedbindé.

Au nombre des instruments utilisés, nous avons le kundé (luth), le wamdé (calebasse), le silsaka (hochet), le kienfo (castagnette) et le bendré (tambour-calebasse). Les instrumentistes sont généralement des hommes dont l’ensemble des mélodies jouées par chacun forme un tout harmonieux. Il faut noter qu’un festival est organisé à Kaya pour valoriser cette danse qui est un véritable patrimoine culturel pour le Pays des Hommes Intègres.
Vous pouvez avoir des informations sur wedbindé via le site : www.festivalwedbindé.org

Aissata TRAORE (stagiaire)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

FEMUZO 2024 : C’est parti pour l’acte 7

Le Festival de musique de Zogona (FEMUZO) a ouvert...

Festival Tiebélé Guigana, acte 2: 15 000 visiteurs attendus au site

Le comité d'organisation du festival Tiebélé Guigana, a présenté,...

15 mai à Zagtouli : Le Naaba Kaongo met à contribution un sanctuaire pour sa cité

La date du 15 mai est désormais journée nationale...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page