dim 14 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Diaspora : Sana Bob, « un pont entre les burkinabè vivants à l’extérieur et le peuple burkinabè »

Le FORUM NATIONAL DE LA DIASPORA entamé à Ouagadougou le 11 juillet dernier s’est clôturé, ce vendredi 13 juillet 2018. Cette rencontre qui a réuni environ 350 participants dont plus de 200 Burkinabè de l’extérieur était placée sous le très haut patronage de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso. Sous le thème : « la contribution des burkinabè de l’extérieur à la construction nationale ».  Au nombre des artistes invités pour terminer  ce forum en beauté figurait la reggae star Sana Bob qui a enflammé la salle  de Conférence de Ouaga 2000 avec son Titre « DIASPORA ». Lisez !

Sana Bob a indiqué juste après sa brillante prestation  à l’occasion du FORUM NATIONAL DE LA DIASPORA qu’il fallait vraiment qu’il soit à cet évènement au regard de son importance. En effet, ce forum vise principalement à sensibiliser et à mobiliser nos compatriotes vivant hors du territoire national en vue de leur contribution au développement économique, social et culturel du pays à travers la présentation des initiatives du Gouvernement à leur endroit. A travers sa nouvelle chanson DIASPORA, Sana Bob y était pour encourager les compatriotes car, dit-il,  ces derniers se battent fort à l’étranger et cela magnifie l’image du pays. La vedette qui fait le tour du monde révèle que la grande majorité des délégués dans les pays d’accueils défende les ressortissants et travaille de façon bénévole.

« C’est pourquoi dans mon nouvel album ‘’ ENSEMBLE’’, j’ai pensé à eux en faisant une chanson spécialement intitulée DIASPORA. Actuellement  nos ressortissants  ont besoin de la culture de leur pays. Il fallait que je sois à cette cérémonie ce soir pour jouer et les remercier. J’informe que la plupart des délégués qui sont ici ce soir sont déjà au courant de mon nouvel album’’  ENSEMBLE’’. Lors de mes tournées internationales, j’organise toujours des cérémonials auprès d’eux afin de m’imprégner de leurs conditions de vie dans ces pays. Je crée des cadres de rencontres et d’échanges avec eux pour mieux connaitre leurs conditions de vie. Et, en même temps leur donner les nouvelles du bercail car, je vis au pays ici donc je connais l’actualité et comment les choses se passent. Je pense donc que je peux être un pont entre les burkinabè vivant à l’extérieur et le gouvernement, disons le peuple burkinabè (…) », a déclaré Sana Bob à notre micro, juste après sa prestation à la cérémonie du FORUM DE LA DIAPORA ; dans la nuit de ce vendredi 13 juillet 2018 en présence de plusieurs autorités du pays.

Le crieur public invite par ailleurs les burkinabè vivant à l’extérieur à revenir travailler pour le pays et demande à ce que l’on facilite leur intégration et installation. Avant de prononcer l’adage célèbre qui dit que : « Si tu dors sur la natte de quelqu’un d’autre, saches que tu dors à terre ».  Pour l’ambassadeur Boby, les burkinabè de l’extérieur sont de grands travailleurs et on les félicite à travers le monde entier. Sauf qu’ils sont souvent éloignés de leur culture. Contrairement aux ressortissants des autres pays comme le Mali, le Sénégal. C’est pourquoi il leur demande d’inviter le plus souvent leurs artistes lors des cérémonies qu’ils organisent. Toute chose qui boostera la promotion de la musique et de la culture au plan international. Au finish, c’est le pays qui gagnera.

En rappel, la tenue du présent Forum s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme présidentiel et traduit donc l’engagement du Président du Faso à impliquer davantage les Burkinabè vivant à l’étranger dans la recherche de solutions aux préoccupations du peuple burkinabè dans les domaines économiques et sociaux, et à promouvoir davantage leur participation aux investissements.

 

Filasko Moussa Kaboré

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

PÉKIN : « La modernisation à la chinoise » présentée aux journalistes burkinabè

La deuxième journée du séminaire des responsables et des...

Mois du patrimoine burkinabè : La deuxième édition annoncée du 18 avril au 18 mai 2024

Le comité d'organisation de la deuxième édition du «...

Le processus du peuplement du « pays bisa » ou Bissako

BATIONO Zomenassir ArmandCNRST/INSS/DLLN, Ouagadougou-Burkina Fasozomenassir@yahoo.fr DABONE AlainCNRST/INSS/DSJPH, Ouagadougou-Burkina Fasoalaindabone01@gmail.comCONGO Aoua...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page