Actualités Info Presse Société

École Privée De Saint Mathias : 231 impétrants prêts à servir la nation

L’école Privée De Saint Mathias (EPRISSAM) a organisé la cérémonie officielle de sortie de sa troisième promotion sous le thème « Sécurité Sanitaire Pour la Paix ». Ils sont au nombre de 231, ces impétrants qui ont fait montre d’attention, de bravoure et de don de soi pour être aujourd’hui apte à servir la nation burkinabé. La cérémonie qui a eu lieu le 21 décembre 2019 au sein de ladite école, a connu la présence des autorités administratives et coutumières.

Ils sont au nombre de 231 impétrants, issus de la troisième promotion des infirmiers d’Etat (IDE), des sages femmes d’Etat ,et de la 4ème promotion des agents itinérants de santé devenus (adjoints communautaires), à avoir prêter sermon avec pour nom de baptême « sécurité sanitaire pour la paix ». Ces hommes et femmes auront désormais la lourde tâche de jouer leurs partitions afin de « faire régner la paix partout où il se trouve », et de cultiver en eux, la culture et la protection en permanence de la santé des populations.

« Le vrai diplôme d’un acteur de santé lui est délivré par la population, le sens d’empathie et le sens d’humilité développés dans l’exercice au quotidien de la carrière en sont pour beaucoup .. », a laissé entendre le maire de l’arrondissement 1, parrain de la cérémonie. Il a surtout invité les acteurs, à se départir de l’argent facile et à honorer leurs serments pour servir valablement la population. Même son de cloche pour l’opérateur économique, Monsieur Jean Sankara, co-parrain de la cérémonie, Monsieur Jean Sankara, qui a également sifflé à l’oreille des nouveaux agents un, message éducateur, « vous avez choisi un métier noble et de sacerdoce, choses qui fait de vous des sauveurs de vies », un bon agent s’évalue à travers son comportement, son plein dévouement au service des populations, a renchérît ce dernier.

Cette cérémonie de sortie a été patronné par le Ministre de la Santé, représenté par son conseiller. Ça été l’occasion pour l’autorité de féliciter les nouveaux acteurs pour leurs sorties officielles. Il a également profité de l’occasion pour informer les lauréats de l’organisation des tests d’intégration de la fonction publique qui aura lieu en 2020. Il les rassure par ailleurs que des dispositions sont déjà prise pour les inscriptions aux concours.

« Il n’y a pas de secret pour réussir sa formation, il suffit de travailler dur pour y arriver », s’est réjouie Kabore Noëlle, majore de la troisième promotion infirmier d’état avec une moyenne de 15,42. Le sentiment de satisfaction s’est fait ressentir du coté de tous les impétrants sortants. En présence de leurs responsables de formation, ils ont juré de respecter les règles d’éthique et de déontologie qui définissent leur métier.

À l’occasion, des prix et autres récompenses ont été attribué aux plus méritants des promotions. Il s’agit entre autres, de bourses d’immersions pour trois années de stage offert par l’établissement, à plus de 20 élèves sortants.Cette cérémonie a connu des prestations d’artistes (humoristes et autres), qui ont mêler ambiance et éducation sur le terrorisme et notamment des sujets concernant certaines maladies qui font des ravages au sein des populations. L’école Saint Mathias, faut-il le rappeler compte en son sein, plus de 618 élèves en formation, sans compter le 231 personnes sorties en cette année 2019.

 

Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =