Édition 2020 des NAK: Habib KOÏTÉ du Mali retrouve la scène de ce festival 23 ans après

 Édition 2020 des NAK: Habib KOÏTÉ du Mali retrouve la scène de ce festival 23 ans après

Dans le cadre de la quatrième nuit des prestations artistiques marquant la 25è édition des Nuits Atypiques de Koudougou (NAK), l’artiste-musicien malien Habib KOÏTÉ accompagné de ses musiciens a partagé la scène artistique des NAK avec ses homologues burkinabè, à savoir Patrick KABRÉ, Solo Dja Kabaco, le duo SISSAO et ATT et enfin la Troupe Buayaba. De ce fait, c’est toujours le site des NAK qui a servi de tremplin ce vendredi 27 novembre 2020 et ce sous la présence effective de Walib BARA, Directeur général du BBDA.

L’un des artistes des pays Invités d’honneur, Habib KOÏTÉ est originaire du Mali voisin. Et l’homme n’est pas à sa première scène des NAK. Il avait déjà presté sur la scène des Nuits Atypiques de Koudougou (NAK) il ya de celà plus de 23 ans. Pour ce faire,  il a voulu marquer de ses traces cette présente édition, en cette soirée du 26 novembre 2020 sur le nouveau site du festival. Malgré le nombre amoindri du public du fait du froid, ce dernier a su user de tout son talent pour galvaniser le peu de personnes qui restaient. Bien qu’inconnu de ce jeune public, celui-ci fut acclamé à maintes reprises pour son talent de la musique du terroir mandingue dont lui seul détient le secret.

Mais plutôt dans la soirée, c’est la troupe Buayaba venue tout droit du pays gourmantché qui s’est offert la primauté de démontrer tout leur savoir-faire de la musique traditionnelle. Véritable maîtres des instruments traditionnels et des rythmes du terroir, les membres de cette troupe auront tout donné sur cette scène des NAK afin de toujours promouvoir la musique traditionnelle. Puis est venu le moment de passer le podium à un autre monument de la musique burkinabè : j’ai nommé Solo Dja Kabaco. En effet, son entrée sur scène a suscité une telle clameur: ce qui laissait présager une prestation folle de la part de ce dernier. Son titre far <<mousso tagama tchogo>> aura eu raison du public qui n’a pu cacher sa joie de retrouver à nouveau sur scène cet artiste bourré de talent.

Cette soirée musicale va encore monter en puissance avec l’entrée en lice de deux personnes, du duo de la musique burkinabè, SISSAO et ATT. Même s’ils étaient connus autrefois pour des carrières solo, ces derniers qui sont d’ailleurs en couple prestent désormais ensemble. Et quoi de plus normal, si le plateau musical vibre aux rythmes de leurs voix. Comme le dirait l’autre, <<seul on va plus vite, ensemble on va plus loin>>; l’union de deux tels talents fait toujours bon échos. En effet, de la belle voix de SISSIAO en passant par la maîtrise parfaite des instruments musicaux de ATT, tout a été parfait afin d’éblouir le public qui s’est déplacé massivement pour ce quatrième jour des prestations artistiques.

Et la plus grosse énergie jamais dégagée sur la scène de cette édition anniversaire des Nuits Atypiques de Koudougou, est venue avec l’entrée en lice de Patrick KABRÉ. Virtuose de la guitare, cet artiste plein de talent a littéralement emporté le public par son style musical groove inspiré surtout des rythmes du terroir burkinabè. Ce qu’il faudrait retenir, c’est que le public Koudougoulais a eu de la chance de l’avoir sur la grande scène des NAK 2020.

Une soirée pleine d’énergie musicale même s’il faudrait cependant revoir le temps trop poussé pour le début effectif des prestations. La cinquième phase des prestations artistiques continue ce soir, toujours à partir de 20h 30, avec l’entrée en lice de la Troupe Nambita de Tamissi, Rovane, Wendy, le doyen Eugène KOUNKER, et bien évidemment le mythique groupe Zouglou, les patrons de la Côte d’Ivoire.

Boukari OUÉDRAOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 − 4 =