mar 25 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Education artistique: Graines d’espoir 2024 referme les portes

C’est par une cérémonie de restitution, que le projet artistique « Graines d’espoir », a tenu son apothéose. C’était, ce samedi 25 mai 2024 au sein du Théâtre soleil à Ouagadougou. C’est un projet qui se veut un outil de promotion de l’éducation artistique et culturelle à l’endroit des enfants.

Graines d’espoir fait la part belle aux enfants

Cela fait maintenant 9 années, que le projet artistique « Graines d’espoir » suit son bonhomme de chemin. Ce samedi 25 mai 2024 au sein du Théâtre Soleil, ce fut l’occasion pour les initiateurs dudit projet de tenir sa cérémonie de clôture. Ils sont une centaine d’enfants et de jeunes, qui ont bénéficié de cette formation artistique durant plus de 8 mois. Un tel projet a pour objectif de permettre au Burkina Faso d’avoir des Hommes de culture.

Thierry Ouéda : « A travers ce projet nous voulons avoir des Hommes de culture et faire la promotion de notre patrimoine culturel »

Selon l’initiateur du projet et directeur du Théâtre Soleil, Thierry Ouéda, l’objet de Graines d’espoir n’est pas d’avoir des artistes. « A travers ce projet nous voulons avoir des Hommes de culture et faire la promotion de notre patrimoine culturel. On veut susciter en ces enfants l’esprit de consommation de notre culture. Nous sommes satisfaits du résultat parce que chaque année, nous donnons l’opportunité à plus de 407 enfants de participer gratuitement à ce programme. Notre idée c’est également permettre aux plus jeunes qui sont éloignés de l’art de toucher à cette réalité », a martelé M. Ouéda.

La cérémonie de restitution a répondu aux attentes du public et des initiateurs, en ce sens que tous les ateliers ont plongé le public en liesse

Ce projet dans son ensemble a permis aux enfants et scolaires d’être initiés à la danse, la percussion, la musique, la peinture et le théâtre, etc. La cérémonie de restitution a répondu aux attentes du public et des initiateurs, en ce sens que tous les ateliers ont plongé le public en liesse.

Pour Bougsalé Bamogo, ce projet a un apport considérable dans l’éducation des enfants

A en croire le représentant du ministère en charge de l’Education Bougsalé Bamogo, ce projet a un apport considérable dans l’éducation des enfants. Puis de poursuivre en disant que grâce à Graines d’espoir, de nouveaux hommes de qualité et de culture sont en train de naitre.

Zakaria Ouédraogo : « il a été question durant ce temps d’apprentissage de montrer les connaissances basiques du dessin aux enfants »

Quant au formateur en dessin et artiste peintre Zakaria Ouédraogo, il a été question durant ce temps d’apprentissage de montrer les connaissances basiques du dessin aux enfants. « Après les bases en dessin, nous avons attaqué ceux de la peinture. Quand on parle de base de dessin on fait référence à la matérialisation des cylindres, et des silhouettes. Le résultat a été surprenant parce que la plupart des tableaux qui sont accrochés ici aujourd’hui ont été réalisés par les enfants et c’est vraiment fabuleux » s’est-il réjoui. Ce sont des parents qui sont en allégresse au vu de ce qui a été démontré comme savoir-faire des bénéficiaires. Des bouts de travaux artistiques ont été présentés au public représentant les différents ateliers de formations.

Ildevert Méda a demandé à tous les acteurs de soutenir Graines d’espoir

A entendre le parrain de la présente édition Ildevert Méda, il est de la responsabilité de tous les acteurs de soutenir Graines d’espoir. Il a aussi, dans son allocution, exhorté les enfants à continuer d’apprendre, car selon lui c’est la seule manière d’être des Hommes de culture de demain.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

RAP Burkinabè : Francky FP entre en scène avec un album de 16 titres

« La destinée des As», c'est le tout premier...

Coupe Yanogo de Tanghin acte 2: Du football pour promouvoir le vivre ensemble

Le quartier Tanghin de la ville de Ouagadougou était...

Promotion culturelle: Les masques à l’honneur à travers une exposition permanente

Le musée national du Burkina a accueilli, ce vendredi...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page