jeu 22 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Etat généraux de la SNC : des recommandations pour l’amélioration de la biennale de la culture burkinabé

 Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a clôturé les travaux des états généraux de la SNC le vendredi 5 octobre dernier à Bobo-Dioulasso. 

 

Débuté le 4 octobre dernier ces « États Généraux » avaient pour objectif  d’évaluer les 35 années d’existence de la biennale en vue de l’améliorer. Deux jours durant les participants ont eu des échanges sur un certain nombre de points qui sont entre autre :

-La prise en compte d’autres modèles d’organisation institutionnelle susceptible d’inspirer le ministère dans le recadrage des missions de la SNC.

-La prise en compte de la nécessité d’alléger les procédures et charges d’organisation et de fonctionnement des institutions.

-La réalisation d’une étude de faisabilité en vue de la fusion SNC/maison de la culture Mgr Anselme Titianma SANON.

-Le mécénat et le financement de la SNC.

-Les stratégies à développer pour mener diverses activités génératrices de revenus.

-Le développement de la visibilité des activités et produits de la SNC à travers les médias publics et privés.

Et enfin la promotion des lauréats de la SNC.

A l’issue de ces travaux, des recommandations ont été formulées par les participants. Il s’agit du renforcement de la direction artistique de la SNC, la dynamisation de la SNC entre deux éditions, la revalorisation des cachets des artistes, l’adoption d’un slogan « produisons et consommons SNC », la prise d’une résolution par l’administration d’assurer la promotion et la consommation des productions culturelles artistiques et littéraires dans tous les espaces publics, la création et l’animation d’un pool économique de la SNC.

Les participants ont aussi recommandé, dans une perspective à court terme, le maintien du statut actuel de la DG-SNC en Direction Générale avec la création d’une régie d’avance pour faciliter les déblocages de fonds pour l’exécution de certaines dépenses spécifiques de la structure et à moyen et à long terme, la fusion entre la SNC et la maison de la culture Mgr Anselme Titianma SANON de Bobo-Dioulasso. Cette option nécessite la réalisation préalable d’un audit organisationnel des deux structures et d’une étude de faisabilité ; toute chose qui pourrait s’étaler dans le temps.

Les états généraux de la SNC se sont déroulés en sous-commissions et en plénière. Le ministre de la culture des arts et du tourisme, Abdoul Karim SANGO, tout en appréciant la qualité des échanges, rassure que les recommandations verront leurs mises en œuvre dès l’édition prochaine.

La cérémonie de clôture de ces deux jours de travaux a connu la participation du ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Rémy Fulgence Dandjinou.

La Rédaction

Source: infoshow Bobo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ORODARA : le projet « Dougaleh » renforce les capacités de 25 acteurs de théâtre

Vingt et cinq (25) acteurs du monde théâtral issus...

Ouagadougou/Bassinko: La culture au cœur du vivre-ensemble des enfants

La cinquième édition du spectacle et cadeau pour enfants...

MANÉGA: L’AJV œuvre pour la réhabilitation du Musée

Au cours d'un panel qu’elle a organisé en partenariat...

Faso Talent d’or: Le comité fait le point de l’organisation de la 1ère édition

Révéler les jeunes talents susceptibles de créer l’Afrique de...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page