Actualités Peinture Sculpture

Exposition collective ART’Dougou: un hommage rendu à Clément Ouezzin Coulibaly

A l’issue du lancement des activités de la 6ème édition, le Festival International ART’DOUGOU s’est déporté au musée communal Sogossira Sanou de Bobo-Dioulasso pour le vernissage de l’exposition collective ART’DOUGOU suivi d’une cérémonie d’hommage rendu à Clément Ouezzin Coulibaly. C’était le jeudi 28 janvier 2021, en présence de la directrice régionale de la culture, des arts et du tourisme des Hauts-Bassins Christiane Coulibaly/Sanon, de la directrice du musée communal Sogossira Sanou Téné Gniné, de la représentante de l’institut Français et de nombreux artistes venus témoigner de leur présence.

Allocutions, prestations artistiques, visite des œuvres artistiques. Ce sont là les temps forts de la soirée de vernissage et de la cérémonie d’hommage à Clément Ouezzin Coulibaly qui fut un artiste plasticien et grand peintre de son époque. Selon les frères Ouattara, promoteurs de ART’DOUGOU, l’objectif recherché est de faire intéresser la sous-région ouest africain au festival. Ils indiquent que les ainés demandent de consommer burkinabè et les frères Ouattara ajoutent que consommer burkinabè, c’est comme imprimer sa propre monnaie.

À cet effet, les frères Ouattara invitent les artistes à s’approprier le festival pour le fixer davantage à Bobo-Dioulasso. Pour les promoteurs, l’innovation majeur de l’acte 6 de ART’DOUGOU, c’est la deuxième édition de SOUK’ART qui est un bébé imaginé et créé par le Festival, le marché professionnel des arts, les produits locaux et l’artisanat d’art.

Par ailleurs, les frères Ouattara, promoteurs du festival ART’DOUGOU appellent au respect des mesures barrières afin de briser la chaine de contamination de la maladie à coronavirus qui sévit au Burkina Faso depuis le 9 mars 2019. A noter que le festival ART’DOUGOU se poursuit ce vendredi avec une formation sur le thème « développer son esprit d’entreprise » et d’une initiation en informatique.

Lass Diarra correspondant à Bobo

Parfait Fabrice SAWADOGO 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =