FAMA 2022: la liste des nominés officiellement dévoilée

 FAMA 2022: la liste des nominés officiellement dévoilée

Le Comité d’organisation du Faso Music Awards (FAMA) était face aux hommes de médias ce vendredi 13 Mai 2022 à Ouagadougou. Il s’est agi pour ledit comité de donner les différents axes de la 9e édition de l’événement, prévu se tenir le samedi 21 Mai prochain du côté de l’hôtel Lancaster Ouaga 2000.

Depuis 2014, les FAMA se sont positionnés comme l’une des cérémonies de récompense et de reconnaissance les plus attendues au pays des hommes intègres. Et pour la 9e fois consécutive, l’événement s’attellera à respecter sa tradition. En effet, le 21 Mai prochain du côté du somptueux hôtel Lancaster Ouaga 2000, les FAMA dérouleront les tapis aux acteurs culturels du pays dont les actions et œuvres culturelles auront eu un impact significatif. Remise de dons, remise de trophées et panel, tels seront les principaux axes de cette présente édition qui se tiendra sous le Thème « Industrie cultuelle: futur moteur de croissance en Afrique ».

Youssef Ouédraogo, coordonnateur général des FAMA.

Au cours de cette rencontre avec les hommes de médias ce 13 Mai 2022, le comité d’organisation a saisi l’occasion pour revenir en long et en large sur ces activités attendues, mais également dévoiler la liste des différents nominés par catégorie. “Si on s’en tient aux chiffres, nous avons plus 150.000 personnes qui travaillent en plein temps dans le secteur de la culture. C’est pourquoi, cette édition laisse la part belle à une réflexion pour déterminer comment la culture que l’on regarde parfois avec beaucoup de condescendance, peut être un secteur d’employabilité pour la jeunesse burkinabè. Pour mieux faire passer le message, des panelistes de renoms échangeront avec les étudiants de l’université Joseph Ki Zerbo autour du thème de l’édition”, a indiqué Youssef Ouédraogo, coordonnateur général des FAMA.

De ses dires, l’un des objectifs des FAMA depuis sa création, était de voir comment créer un pont entre le Burkina Faso et les autres pays afin de permettre aux artistes d’avoir des scènes ailleurs. Dans cet élan, l’évènement a toujours noué des partenariats allant dans ce sens, notamment avec le Festival de Tourisme de Dimbokro (FESTODIM). Et en croire monsieur Ouédraogo, le comité est entrain de réfléchir pour perpétuer la tradition, avec un pays qui entretient de bonnes relations avec le Burkina. Le comité compte d’ailleurs nouer un tel partenariat avec le Royaume du Maroc, qui sera représenté par l’artiste Ahmed Soultan. “L’idée est de pouvoir créer à travers lui, un pont à par lequel des artistes burkinabè pourraient se produire sur des scènes marocaines”, a-t-il soutenu avant de préciser que cette édition est parrainée par l’ambassadeur du Maroc et patronnée par Madame la ministre en charge de la communication et de la culture.

le coordonnateur des FAMA offs, Cool K Compaoré

Cependant, les FAMA offs qui permettaient aux artistes peu connus de s’exprimer, ne seront malheureusement pas au programme de cette édition. Pour le coordonnateur des FAMA offs, Cool K Compaoré, la cérémonie des FAMA se déroulerait tous les mois de Mars; mais au vu de l’avènement du coup d’État et de nombreuses autres contraintes, le calendrier a été réaménagé. “C’est ce qui nous amène à tenir cette édition aussi particulière en ce mois de Mai. Cependant le défi pour nous est non seulement de tenir cette édition, mais également la réussir. Foi de quoi nous avons préféré sursoir aux FAMA offs cette année”, a-t-il signifié.

Youssef Ouédraogo, coordonnateur général des FAMA.

Qu’à cela ne tienne, le coordonnateur général des FAMA a estimé qu’un travail de fond a été fait, basé sur des critères bien précis. Et c’est sur la base de ces critères, à l’en croire, que des fiches ont été envoyées à des personnes ressources aussi bien à Ouagadougou qu’à l’intérieur du pays, notamment à Koudougou et Bobo-Dioulasso. A la suite de cette étape, un comité scientifique a été mis en place afin de déterminer définitivement la liste des nominés des différentes catégories. Il s’agit donc de la catégorie des prix principaux; la catégorie des prix spéciaux; et celle du grand prix.

Liste des nominés
CATÉGORIE DES PRIX PRINCIPAUX
*Producteur phonographique de l’année
– Destiny Prod
– Propulsion Produit
-Takoun Production
*Réalisateur clip-vidéo de l’année
– David Armel (Tond sin data)
– DC Factory (Poko)
-Sans Rémy (Selamin)
*Graphiste de l’année
– Doulse Beatz (Bobo-Dioulasso)
– Maghan Konfata (Graphic Kultur
– Dokers Graphic
* Promoteur de spectacle
-Ablo Manadja (Festibro)
– Hono Management (Miss universités)
– Jean Marie Nabi (Afro béat)
* Manger de l’année
– Kenzo Cash Liguidi
-Oipi
-DG la légende
* Arrangeur de l’année
-Petit Jeannot
-Pissy
-Mr Wens
* Artiste de l’année
– Faity Baby
-Kayawoto
-Smarty
journaliste culturel de l’année
-Aïda Ndouomou/Oxygène Mag
-Boukari Ouédraogo (ICF)
-Malick Saga (Kultur Kibare)

CATÉGORIE DES PRIX SPÉCIAUX
*Chroniqueur culturel de l’année
-Salif Ackermann (Le Grand Café/BF1)
-Nasser Sanou (Le Samandin/RTB)
-Zakaria Bandé (Mag 12/3TV)
*Album de l’année
-Odyssée (Smarty)
-Nagtaba (Kandy Guira)
-So wok (Alif Naaba)
*Tube de l’année
-Batterie Kouda (Floby)
-Halaale (Greg)
-Sugar Dady (Tanya feat Floby)
*Prix de l’ambassade du Maroc
-Faity Baby
-Reman
L’Elue 111
*Jeune Maitre de cérémonie
-JB de Tampouy
-Marco Faso
-Rita Zoo
GRAND PRIX
*Le FAMA de l’année
-Aristide Tarnagda
-Eliezer Oubda
-Serge Aimé Coulibaly

 

Boukari OUÉDRAOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 22 =