Featuring humoristique : Pari réussi pour le groupe Homotockets et Soum le Sapeur.

 Featuring humoristique : Pari réussi pour le groupe Homotockets et Soum le Sapeur.

Le featuring humoristique tant attendu du groupe Homotockets et Soum le Sapeur a eu lieu dans la soirée du 22 Novembre à l’Atelier du Rire du Cercle des Arts Vivants. Le parrain Rasmane Bassam et la marraine Adelle Roumba et le public ont répondu présent pour vivre ce spectacle qui était à la hauteur des attentes.

« Bienvenue au QJ » était le spectacle à l’affiche en ce mois de novembre. Les Homotockets et Soum le Sapeur ont fait jubiler le public le 22 novembre 2019 dans les locaux de l’atelier du rire du rire du cercle des arts vivant. Le but principal de ce featuring était de passer un message bien clair, celui d’amener les populations, la jeunesse burkinabé en particulier à une prise de conscience effective. Dans ce featuring, les acteurs pointent du doigt ces jeune qui « s’assaillent dans les QG pour barvarder et critiquer sans cesse la gouvernance politique sans jamais proposer de solution ». Ces jeunes humoristes les interpellent afin qu’ils adoptent une meilleure attitude, en échangeant les idées, en proposant des solutions et surtout en prenant des initiatives pour le bien être du Burkina Faso.

Les thèmes abordés au cours de cette soirée humoristique étaient sur la politique, le football, et aussi la vie des artistes. Il faut noter que le spectacle a été l’initiative de Nana Yacouba et de Belem Yacouba qui forme le groupe homotockets et de Kaboré Soumaïla dit Soum le Sapeur. Ils rendent tous ensemble grâce à Dieu parce qu’il n’étaient pas sûr que le public viendrai aussi en nombre. Nana Yacouba prend la parole au nom de tous et tient à remercier les humoristes qui ont mis la main à la patte ainsi que le public pour la réussite de l’événement.

Il remercie par ailleurs la fondatrice du lycée AB Pierre qui les a encourager en payant plus de 16 tickets pour le personnel du lycée et qui leurs a remis une attestation de reconnaissance. Nous louons son geste dit-il. On peux dire qu’on a donner le meilleure de nous mêmes mais il y’a des imperfections constatées que nous entendons corriger à l’avenir poursuit-il. Il termine ses propos en revenant sur les difficultés rencontrées pendant la préparation du spectacle. Comment réunir les fonds pour l’organisation de la soirée humoristique, tout mettre en œuvre pour coexister avec le voisinage et aussi comment réussir le spectacle. Mais tout est bien qui finit bien et la satisfaction est véritable.

Rokiyatou SIMPORE

Crédit photo : Parfait Fabrice SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
20 − 16 =