FESPACO 2019 : Le gouvernement débloque 2 milliards de francs CFA

 FESPACO 2019 : Le gouvernement débloque 2 milliards de francs CFA

La Délégation générale du FESPACO a lancé officiellement la campagne de communication du FESPACO 2019. La cérémonie de lancement a eu lieu, ce jeudi 20 septembre 2018 à Ouagadougou en présence du ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango. Le Rwanda est l’invité d’honneur de  cette 26e édition.

 « Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité », c’est sous ce thème que se tiendra du 23 février au 02 mars 2019, la 26e édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO). Après l’Egypte en 2015 et la Côte d’Ivoire en 2017, c’est le Rwanda qui s’est vu honoré cette année par le FESPACO en étant pays invité d’honneur de la 26e édition.

La cérémonie de lancement a été l’occasion pour la Délégation générale de présenter le visuel du cinquantenaire du FESPACO et de donner des éclaircissements sur la sélection des films. D’après le Délégué général du FESPACO, Ardiouma Soma, deux sections principales sont concernées par la sélection à savoir la compétition officielle réservée aux films de réalisateurs africains et de la diaspora et la section hors compétition ouverte aux films des cinéastes du monde. D’après, Ardiouma Soma, deux innovations majeures sont au programme pour cette 26e édition à savoir la revalorisation de la compétition des films documentaires désormais dotés des Etalons et des poulains et disposés d’une salle identifiée pour les galas de projection et la création d’une nouvelle section pour les films d’animation. A en croire le Délégué Général, la célébration du cinquantenaire occupera une part importante du programme de la 26e édition. Le patrimoine sera mis en valeur à travers la programmation de films classiques des cinémas d’Afrique et de la diaspora avec un accent particulier sur les films restaurés.

A cette cérémonie de lancement le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango a confié que le gouvernement a débloqué 2 milliards de francs FCA pour la réussite de cette édition dont 1 milliard de francs CFA pour accompagner les cinéastes dans la réalisation des films et 1 milliard pour aider les organisateurs à rendre la fête plus belle.  

Toutefois, le ministre a invité le secteur privé à s’investir pour une réussite plus éclatante de cette 26e édition qui coïncide avec le cinquantenaire du FESPACO. Pour ce faire, il a indiqué que des dispositions sont en cours pour organiser une rencontre avec les opérateurs privés du secteur pour une implication conséquente dans le financement de l’évènement.

 

Nadine Lagware et Parfait Fabrice SAWADOGO 

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 8 =