FESPACO 2019 :Le Rwandais Joël Karekezi remporte l’Étalon d’Or de Yennenga.

 FESPACO 2019 :Le Rwandais Joël Karekezi remporte l’Étalon d’Or de Yennenga.

La 26ème édition du FESPACO qui a débuté le 23 février 2019 a refermé ses portes ce samedi 02 mars par la remise de l’étalon d’or Yenenga au Film «The Mercy of the jungle» du Rwandais Joël Karekezi, une fierté pour ce jeune-homme, qui en marge de sa première participation au festival, se voit déjà lauréat du trophée le plus convoité du cinéma Africain; la cérémonie de clôture a connu la présence des chefs d’états du Burkina Faso, du Rwanda et de la république du Mali.

C’est dans le palais des sports de Ouaga 2000 qu’a eu lieu la cérémonie de clôture, une salle pleine à craquer, avec des personnalités du Burkina et d’ailleurs ont tous vibré au rythme d’une richesse culturelle qui va au delà du continent africain, oui, le FESPACO, c’est ce grand rendez-vous que personne ne voudrait rater, l’ambiance était véritablement de taille tout le long du Festival, le suspens était à son comble jusqu’à ce que le jury proclame le jeune réalisateur Rwandais Joël Karekezi comme lauréat de l’étalon d’or de la célébration de ce cinquantenaire du Festival Panafricain du Cinéma et la Télévision de Ouagadougou.

Avec son Film intitulé “The mercy of the jungle” qui veut dire en français La miséricorde de la jungle, le jeune réalisateur a reçu son trophée des mains des President Roch Marc Christian Kabore du Burkina Faso et Paul Kagame du Rwanda, dans son Film fiction, il met en exergue, les effets néfastes de la guerre en contant l’histoire d’un calvaire vécu par des militaires qui se sont égarés dans la jungle, et qui ont découvert la vie, que d’émotion pour ce public constant au FESPACO qui eu le privilège de suivre la diffusion du Film en question au premier instant du festival.

C’est un honneur pour moi d’avoir remporté ce prestigieux trophée dont l’Etalon d’Or du Yenenga à seulement ma première participation au FESPACO, et surtout lorsqu’on sait que mon pays est l’invité d’honneur en cette 26ème célébration, c’est toute une génération de cinéaste qui est fière aujourd’hui, parce que ce prix que j’ai reçu va motiver la jeune génération à se donner à fond pour avoir à leurs tour cette distinction honorifique dans le domaine du cinéma, a déclaré le vainqueur de cette Édition 2019, Monsieur Joël Karekezi.

À l’occasion, des prix spéciaux ont également été décerné, c’est le cas de l’Etalon D’Or qui a été attribué à l’Egyptien Youssef avec son film “Karma”, l’Etalon de Bronze est revenu à Ben Mahmoud de la Tunisie avec son film “Fatwa”, le prix de l’Assemblée Nationale, du meilleur décor et celui de la ville de Ouagadougou sont revenu à Apolline Traoré, réalisatrice de « Desrances »; le prix d’interprétation féminine a été attribué à la Kényane Samantha Mugotsia, le Poulin d’argent dans la catégorie Film court métrage est revenu à la sénégalaise Kadidiatou avec son film “Une place dans l’avion”.

Le FESPACO reste donc égal à sa réputation : celle d’un grand festival populaire, qui attire dans les salles une bonne partie du public burkinabè, ravi de découvrir, l’espace d’une semaine, l’essentiel de la production cinématographique africaine et de la diaspora, le monde entier a vécu un beau spectacle lors de cette 26ème Édition, ils se donneront assurément rendez-vous en 2021 pour la 27ème Édition.

Abdoul Aziz SAWADOGO

Zié Hamed Kader OUATTARA

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
27 − 6 =