dim 14 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

FESPACO 2019 : Les partenaires expliquent les critères d’octroi de leurs prix.

La commission prix spéciaux du FESPACO 2019 a tenu une conférence de presse, ce mardi 26 février 2019 pour permettre aux partenaires d’expliquer aux hommes de médias les critères qui ont prévalu à l’octroi de leurs différents prix.  Une dizaine de partenaires était présent à cette conférence.

Permettre aux différents partenaires d’expliquer les critères d’octroi de leurs prix et informer le public des prix spéciaux qui seront décernés à cette 26e édition. Ce sont entre autres les raisons qui ont motivés la commission prix spéciaux à crée ce face-à-face entre les partenaires et les hommes de médias. Au cours de cette conférence de presse, les partenaires présents ont prix tour à tour la parole pour expliquer les raisons qui les ont motivé à octroyer ces prix spéciaux mais aussi les conditions à remplir pour bénéficier de ces prix.

L’assemblée Nationale du Burkina Faso est présente pour la deuxième fois consécutive avec un prix. Ce prix  qui se veut une gratification et un encouragement sera décerné au lauréat qui aura respecté les critères de promotion de l’action parlementaire à savoir la démocratie et l’intégrité. Répondant à une question d’un confrère à savoir les mécanismes mises en place par le parlement pour suivre les lauréats quant à l’utilisation judicieux des fonds qui leurs seront octroyés, docteur Paul Savadogo, le responsable aux affaires culturels de l’institution a indiqué que pour le moment, il n’y a pas de mécanisme au niveau de l’assemblée qui permet de suivre les lauréats après l’octroi du prix.

Aux côtés de l’Assemblée nationale les institutions sous régionales telles que l’UEMOA et la CEDEAO étaient présentes à ce face-à-face avec la presse. L’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) se signale à cette 26e édition avec trois  prix à savoir les prix spéciaux court et long métrage d’une valeur respectivement de 8 millions et 10 millions et le prix documentaire d’une valeur de 8 millions. Ces prix sont décernés aux réalisateurs ressortissants des pays membre de l’UEMOA.

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) offre quant à elle deux prix, le prix de l’intégration africaine d’une valeur de 15 millions et le prix de la meilleure femme réalisatrice d’une valeur de 10 millions avec pour objectif de reconnaitre et promouvoir la contribution des femmes de la sous-région Ouest-africaine dans le développement. Ces prix sont accompagnés d’un trophée et d’une plaque d’honneur.

Il faut noter que la proclamation et la remise des prix est prévue le vendredi 1 mars 2019 au CENASA. Toutefois, certaines institutions ont décidé de remettre leurs prix le jour de la cérémonie de clôture du FESPACO, il s’agit entre autres de la CEDEAO, de l’UEMOA et de l’Union africaine.

Yssoufou SAGNON

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

« Vacances musicales » 2023: clap de fin sur fond de satisfaction du promoteur

Après près d'un mois d'initiation aux instruments traditionnels et...

MUSIQUE : Ethi Pitinga signe son tout premier contrat professionnel

C’est dans le pays de la lagune ébrié, que...

SPECTACLE: l’artiste reggaeman « Brakiss », tient son concert

Le musicien Diarra Boureima, virtuose de la musique reggae,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page