FESPACO 2021: le public découvre « LE CHANT DES FUSILS » de Jean Elliot Ilboudo

 FESPACO 2021: le public découvre « LE CHANT DES FUSILS » de Jean Elliot Ilboudo

Le réalisateur burkinabè Jean Elliot Ilboudo a procédé à la projection de son film « LE CHANT DES FUSILS ». C’était ce lundi 18 Octobre 2021, dans les locaux de la salle « Grand Méliès » de l’Institut français de Ouagadougou.

C’est un public très enthousiasmé et passionné de cinéma qui a pris d’assaut la salle de projection le « Grand Méliès » de l’Institut français en cette soirée du 18 Octobre 2021. Objectif découvrir le tout nouveau film du réalisateur Jean Elliot Ilboudo, baptisé « LE CHANT DES FUSILS ». Et cette projection se déroule en prélude à la tenue de la 27e édition de la biennale du cinéma africain.

En substance, il est question dans « LE CHANT DES FUSILS », de Simon, un garçon de douze ans qui, à cause de la guerre civile dans son pays, a tout perdu. Toute sa famille a été tuée sous ses yeux et la maison familiale incendiée. Il essaie de fuir mais il est rattrapé par des soldats rebelles. Et à travers l’histoire de Simon, Jean Elliot dit vouloir montrer l’impact des conflits armés sur la vie des enfants et des femmes.

Retenons que le film a regroupé plusieurs nationalités, notamment celles du Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali, Bénin, Togo, Belgique. Par ailleurs, il est entièrement tourné au Burkina Faso. Pour l’auteur, la réalisation du film a pris quatre ans mais n’a pas été un fleuve tranquille. Car il fallait réunir un budget colossal pour le tournage et mobiliser plus de 300 personnes dans la zone de Saponé.

San Remi Traoré, réalisateur audio-visuel et producteur d’artistes, se dit satisfait du film et félicite le réalisateur pour le travail abattu, a par ricochet invité les cinéphiles à le découvrir car il est plein de leçons à tirer. Toujours selon lui, au regard de la situation que traverse le pays, quand on suit le film on se sent immergé et cela donne froid au dos et interpelle chacun à œuvrer pour le retour de la paix.

Jean Elliot Ilboudo a saisi l’occasion pour traduire sa reconnaissance à l’endroit de l’ensemble des acteurs qui ont permis au film le ‘’Chant des fusils’’ de voir le jour. Cependant, il a tenu à souligner que toutes approches de partenariat de le cadre de la diffusion seraient les bienvenues.

En rappel, Jean Elliot M.R. Ilboudo est le promoteur des studios Stimulus-production et titulaire d’un BTS en technique cinématographique, une spécialisation au techniques de l’image et du son sur le terrain en 35mm option montage et réalisation, ainsi qu’un master en art de la communication. Il est le réalisateur des courts-métrages « Tambao ou le rêve d’Adama » (sélection officielle FESPACO 2010) sorti en 2009, et « Hélène pleure toujours » en 2009.

Parfait Fabrice Sawadogo 

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =