dim 26 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

FESTANG acte 7: C’est parti pour cinq jours de manifestation culturelle et sportive à Tanghin

La septième édition du Tanghin Festival (FESTANG), a été lancée, dans la soirée du mercredi 25 octobre 2023, à Tanghin, un quartier populaire situé dans la partie Nord de Ouagadougou. Cette édition se tient sous le thème: « Identité culturelle et promotion du vivre-ensemble ». Cette manifestation prévoit plusieurs activités dont les prestations scéniques au stade olympique du Naaba Baongho, du 25 au 29 octobre. A travers ce rendez-vous qui réunira les populations du quartier Tanghin et des autres quartiers de la capitale burkinabè, les promoteurs veulent promouvoir la cohésion sociale et le vivre-ensemble, mis en mal par la situation sécuritaire que vit le pays.

La contribution de la culture au développement social et économique d’un pays n’est plus à démontrer. Elle a toujours été l’ultime recours, sinon le dernier rempart dans la résolution des grandes crises que connaissent les nations, ce qui témoigne de son rôle de catalyseur de paix. C’est dans cette logique que se tient la 7e édition du FESTANG qui sonne la maturité de ce festival qui affiche un programme alléchant. En effet, le Festival de Tanghin, offrira des tribunes d’expressions artistiques riches et variées en vue de renforcer la communion entre les groupes ethnoculturels.

Le président du Conseil économique et social (CES), Bonaventure Ouédraogo, plus connu en tant que Sao Naaba Kaongho, qui a ouvert la 7e édition du Tanghin Festival (FESTANG), « on peut dire que c’est une édition de la résilience parce que nous voyons que c’est dans un contexte particulièrement très difficile que malgré tout, ses promoteurs ont décidé de tenir leur manifestation ».

« Ils nous montrent que nous devons tous faire preuve de résilience en restant debout et en continuant d’affirmer et de montrer que le Burkina Faso tient debout et tiendra debout et que tôt ou tard nous allons vaincre les forces du mal », a relevé Sao Naaba, pour qui, le Festang est devenu un évènement majeur pour la capitale burkinabè. « Ca fait sept éditions qu’on la tient de façon régulière et je pense qu’aujourd’hui, cette activité est devenue très importante pour le Burkina Faso ».

C’est pourquoi, il a invité les populations de Tanghin à s’approprier l’évènement qui est « une fête » en venant participer ou suivre les activités culturelles et sportives qui seront organisées. Elles doivent également profiter de l’opportunité pour montrer les potentialités dont regorge Tanghin en présentant beaucoup de produits de commerce ou artistique.

« Le choix de ce thème est plus qu’une nécessité absolue dans un contexte national frappé par la crise sécuritaire que nous imposent les forces du mal et où fort malheureusement les actes terroristes visent l’identité culturelle de notre vaillant peuple et endommagent notre riche patrimoine commun à tous », a déclaré M. Amidou Bélem qui a représenté le ministre de la Culture qui a salué les promoteurs de cette manifestation car depuis sept ans, ils sont sur le chantier de valorisation et de promotion de nos expressions culturelles.

Le discours du promoteur du FESTANG, Pingdwindé Claude SAWADOGO, PDG de SPC Sarl et Directeur du festival, a été lu par Boukaré Tarbangdo, président du comité d’organisation. Il a invité les populations de Tanghin a gardé toujours leur dynamique d’antan et voir même plus pour épouser l’idéal du FESTANG qui n’a qu’un seul but, rassembler les fils et filles de cette partie de Ouagadougou pour un but commun, leur épanouissement.

Comme innovation pour le FESTANG 2023, il indiqué que dans la programmation artistique, il y aura la musique d’intégration religieuse qui va regrouper les trois grands religieux du Burkina Faso. Cette année également, le FESTANG à travailler à enrichir davantage sa foire d’exposition. Il y aura aussi une amélioration dans l’organisation des compétitions sportives, a ajouté M. Tarbangdo qui a aussi souligné que demain jeudi, il sera ouvert une aire de jeu pour enfants.

Parfait Fabrice Sawadogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Education artistique: Graines d’espoir 2024 referme les portes

C’est par une cérémonie de restitution, que le projet...

FEMUZO 2024 : C’est parti pour l’acte 7

Le Festival de musique de Zogona (FEMUZO) a ouvert...

Festival Tiebélé Guigana, acte 2: 15 000 visiteurs attendus au site

Le comité d'organisation du festival Tiebélé Guigana, a présenté,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page