Actualités Culture Société

FESTIMA 2020: Le comité d’organisation nie tout report du festival

Avant le démarrage effectif de la quinzième édition du Festival International des Masques et des Arts de Dédougou (FESTIMA) prévue du 29 février au 7 mars 2020, le comité d’organisation était devant la presse ce mercredi 19 février dans la cité du Bankuy pour donner les grandes orientations de l’évènement. Il en a profité pour démentir les rumeurs qui annonçaient un report du FESTIMA 2020.

La quinzième édition du Festival International des Masques et des Arts de Dédougou aura bien et bel lieu du 29 février au 7 mars prochain malgré les rumeurs qui prévoyaient son report, a confirmé Léonce Ki Secrétaire exécutif de l’Association pour la Sauvegarde des Masques (ASAMA), structure organisatrice du festival, au cours d’une conférence de presse tenue le mercredi 19 février à Dédougou. Le thème retenu pour cette quinzième célébration du masque Africain est « Masque, dialogue des cultures et cohésion sociale ». A travers cette thématique, les organisateurs de ce rendez-vous culturel majeur dans la boucle du Mouhoun veulent montrer comment les valeurs culturelles Africaines peuvent concourir à la cohésion sociale.

Selon Léonce Ki, l’édition 15 du FESTIMA sera meublée par une parade des masques dans la ville de Dédougou, des prestations de masques, une foire d’exposition vente appelée le marché africain, un espace de contes et légendes baptisé le soir au village. A côté de ces activités, il est prévu aussi un musée du masque, ou les visiteurs pourront toucher du doigt les menaces qui pèsent sur les masques, et un espace dédié aux scolaires. Une des grandes innovations de la présente édition du FESTIMA est l’institution du forum sur le masque Africain.

Il sera un espace d’échanges, de réflexion et de partage d’expériences à en croire le responsable du forum Jean Baptise Coulibaly. Il a poursuivi en indiquant que, la fin du forum sera sanctionnée par un appel à participation à un ouvrage collectif. Ledit ouvrage sera publié sous deux ordres. D’abord de façon scientifique et ensuite à des fins de vulgarisation. Au total, ce sont trois sites qui vont être aménagés pour accueillir les différentes activités ci-dessus citées. L’accès aux différents sites sera conditionnement par l’achat de tickets allant de 100 FCFA à 1000 FCFA, ou de badge allant de 5000 FCFA à 10 000 FCFA.

Léonce Ki a souligné un peu plus loin qu’une trentaine de sociétés de masques et 1000 praticiens de masques venant du Sénégal (pays invité d’honneur), du Benin et probablement du Mali seront présents à Dédougou. Au regard de la situation sécuritaire fragile dans la Boucle du Mouhoun, le secrétaire exécutif de ASAMA a conclu ses propos en rassurant les festivaliers que, le dispositif sécuritaire de l’édition 2020 sera différent des autres.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 ⁄ 1 =