Actualités Culture Musique

“Festival Arts Ambulants”: La deuxième journée a battu son plein

Ce vendredi 10 juillet 2020 marquait la deuxième journée de la première édition du “Festival Arts Ambulants” à l’ICCV-Nazemsé. Prévue pour se dérouler du 9 au 12 juillet prochain, cette édition se tient sous le thème ” Paix et et cohésion sociale, rôle de l’art”.

C’est sous une pluie battante que s’est déroulée cette deuxième journée du “Festival Arts Ambulants” à l’Initiative Communautaire Changer la Vie (ICCV-NAZEMSÉ). Mais ce qu’il faudrait retenir, c’est que rien de tout celà n’a pu empêcher les artistes de démontrer une fois encore leur talent au beau monde présent à cette occasion. En effet, Pacôme KABORÉ, ouvrant le bal, a pu faire revivre, à travers ses contes, un public qui était au début hésitant sur la tenue de cette soirée. Histoires captivantes, présence scénique hors du commun, en tout cas tout est réuni pour rendre joyeux ce beau monde, qui par moment participait en répétant quelques mots avec le conteur du soir, Pacôme KABORÉ.

La soirée va donc monter d’un cran avec la prestation acoustique de l’artiste-musicien Patrick ODON originaire de Madagascar. Ce dernier a emporté le public par sa belle et berceuse voix, avec des chansons en français, anglais et même en malagasy, langue parlée dans son pays. (C’est vrai que je suis Malgache, mais je suis surtout un citoyen du monde. Ce qui justifie la raison de ma présence ici ce soir, pour soutenir l’initiative de mon frangin Massa DEME. C’est un honneur pour moi de partager ma voix et ma culture à ce festival, car l’art est partout. Je tiens à féliciter DEME et également l’inviter à persévérer dans ce sens, parceque pour une première du genre, c’est déjà un pari réussi), a-t-il laissé entendre à la suite de sa prestation.

Occasion a été également donnée ce soir de déguster la musique et le rythme du terroir à travers un beau concert avec Limanya. En effet le groupe Limanya, a conquis le public par le mixage d’instruments traditionnels tels que le balafon, le djembé, le markass, les flûtes, ce qui rendait agréable à entendre. Ce mixage doublé de la belle voix du lead-vocal du groupe et des danseurs hors du commun, a même entraîné le public sur la scène. En tout cas, pour une soirée pluvieuse, ceux qui ont pu faire le déplacement n’ont pas de regrets à raconter.

La troisième journée c’est ce samedi 11 juillet du côté de l’espace culturel Napam-béogo sis à Gounghin. Au programme; Des expositions d’arts et aussi de la lecture dans la journée, suivi de projection de film et de prestations d’artistes comme Aïda DAO, Kundé BLUES, et le célèbre Dicko FILS. Et également du théâtre avec l’association GONDANE. En rappel, le “Festival Arts Ambulants” est un projet dont le promoteur est l’artiste burkinabè, Massa DEME, et porté par l’association MCS MUSIC de Sylvette LEBLANC, par ailleurs co-promotrice du festival. L’objectif est de promouvoir un espace artistique de proximité.

Fabrice Parfait SAWADOGO
Boukari OUÉDRAOGO (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =