Actualités Culture

Festival Buud Reem et Miss Culture : Pour une meilleure cohésion entre ethnies.

Du 25 au 28 avril 2019 aura  lieu la 1ère édition du Festival Buud Reem et Miss Culture. L’annonce a été faite face à la presse le samedi 14 avril 2019 par l’association M’Buudu.

L’objectif principal de cet évènement consiste à promouvoir la culture et la vie en symbiose, à promouvoir la valeur de la femme Burkinabè de même que la beauté plurielle des femmes du Burkina Faso a expliqué le président du comité d’organisation Thierry Naré. Plusieurs activités seront au rendez-vous a-t-il expliqué. En effet, a-t-il poursuivi, il y’aura des prestations de trois groupes ethniques (Peulh, Moosé et Samo) en chant, danse et conte (présentation historique de l’ethnie), une grande scène pour les prestations avec de jeunes artistes et des artistes de renom, des défilés de modes, des décorations originales et des restaurants de mets traditionnels variés.

En ce qui concerne la 1ère édition de Miss Culture, a-t-il ajouté, un casting a permis de retenir 26filles de diverses ethnies burkinabè qui devraient chacune connaitre sa langue, savoir la parler et la danser et savoir valoriser sa culture et son ethnie. Et à l’issu du passage de chacune des candidates, une miss et quatre dauphines seront retenues et elles seront suivi et aidé tout au long de leur mission. Quant au budget alloué, les organisateurs tous unanimes, même s’ils reconnaissent qu’ils ont eu des parrains pour la cause,  ont affirmé cependant que ces parrains les soutiennent en conseils et non en soutien financier puisque cet évènement sera organisé sur fond propre, capital qui est leur volonté de voir réussir l’activité « on fonce avec notre propre fond et on sait que ce Festival sera unique ».

C’est pourquoi ils ont profité lancé un appel à toutes les bonnes volontés à venir les soutenir pour cette noble initiative. Le public visé sont les jeunes et adultes (hommes et femmes) sans distinction de classe sociale, et plus de 6000 personnes en raison de 1500 personnes par jour seront attendus ont-ils dit.

Téné Bénédicte OUEDRAOGO

benedicteoued@gmail.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 ⁄ 1 =