Festival international des communautés : la 3e édition attendue sous le signe de l’intégration

 Festival international des communautés : la 3e édition attendue sous le signe de l’intégration

L’Organisation pour l’intégration et le développement durable (OIDD) est une association à but non lucratif qui lutte pour une bonne cohésion des peuples dans l’espace CEDEAO, c’est dans cette perspective qu’elle organise la 3e édition du Festival International des Communautés de la CEDEAO sous le thème « Culture et intégration, base d’un développement durable ». Il se tiendra du 28 au 31 octobre 2021 à Ouagadougou sur le terrain de BISSIGHIN. Nous avons reçu monsieur Yacouba NIAMPA, président du comité d’organisation du Festival afin de nous entretenir sur cet événement et des grandes activités prévues à cet effet.

IFC : En tant que promoteur, parler nous du festival, pourquoi avoir décidé de créer le Festival international des communautés de la CEDEAO ?

Y. NIAMPA : En tant que promoteur, l’un des objectifs de l’association étant d’organiser des journées communautaires, l’idée est de trouver un cadre de brassage, de découverte culturelle des différentes communautés vivant au Burkina Faso.

IFC : Quels sont les objectifs que vous recherchez à travers le festival ?

Y. NIAMPA : L’objectif général du festival est de permettre à toutes les communautés vivant au Burkina Faso de se retrouver pour communier à travers plusieurs activités.

IFC : Après avoir tenu les deux dernières éditions, quel bilan pouvons-nous retenir ?

Y. NIAMPA : Après la 2e édition le bilan est très satisfaisant parce que nous avons pu faire un don de sang, sensibiliser les élèves des écoles Wogodogo A et B sur la sécurité routière et aussi nous avons organisé un dépistage sur l’hépatite B au profit des communautés.

IFC : Quel a été l’impact économique et social depuis la création de ce festival ?

Y. NIAMPA : (rire), sur le plan économique, les promesses que nous recevons ne s’accomplissent pas toujours, alors que les manifestations sont très coûteuses. Sinon sur le plan social, il y a eu beaucoup d’engouement, les activités ont eu grand succès.

IFC : Vous vous apprêtez à tenir la 3e édition, quand aura-t-elle lieu ?

Y. NIAMPA : La 3e édition débutera par un panel inaugural au CBC le 28 octobre 2021, le 29 octobre se tiendra la cérémonie d’ouverture sur le terrain de Bissighin à 15heures, et la clôture le 31 octobre 2021.

IFC : Donner nous les différents axes de cette présente édition.

Y. NIAMPA : Au programme, nous aurons un panel inaugural, un village communautaire, une compétition de pétanque, une parade communautaire et un plateau d’animation.

IFC : Quelles sont les innovations pour cette 3e édition ?

Y. NIAMPA : Au titre des innovations, nous avons le plateau d’animation, la parade communautaire, et le village communautaire.

IFC : Quelles sont vos attentes au cours de cette 3e édition ?

Y. NIAMPA : Pour nous, c’est de voir l’harmonie entre les différentes communautés dans leur vécu quotidien à travers ce festival.

IFC : Pour conclure, quel message vous voulez adresser?

Y. NIAMPA : Par ma voix, je voudrais remercier les communautés burkinabè et étrangères pour leur collaboration et un grand merci à nos différents partenaires.

Mireille PODA (Stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 24 =