ven 23 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Festival MBA YIR REEM: des enfants à l’école des instruments de musique traditionnels à Koudougou

Dans le cadre du lancement des activités de la dixième édition du Festival MBA YIR REEM, l’association Initiative Communautaire pour la Sauvegarde de la Culture (ICSC) Burkina Faso, a organisé le samedi 25 novembre 2023, au sein du palais royal de son excellence Naaba Saaga 1er d’Issouka de Koudougou, une formation sur l’historique et l’importance des instruments traditionnels au profit des enfants. Cette 10e édition se déroule dans la capitale burkinabè du 14 au 17 décembre 2023.

Selon Désiré Simporé, promoteur du festival MBA YIR REEM, l’objectif de cette activité vise à former et à sensibiliser les tout-petits sur les valeurs culturelles à travers l’historique des instruments de musique traditionnels, plus précisément les instruments utilisés dans la cour royale. Il s’agit notamment du ‘‘Bendré », du  »Lounga » et du  »Roudga ».

Pour le parrain, son excellence le Naaba Saaga 1er d’Issouka, la société moaga depuis son existence a trouvé des chemins, des moyens et des instruments pour agrémenter ses jours, que ce soit des jours de joie ou de peine. L’utilisation d’un instrument est fonction de la nature de l’événement. Par exemple, pour réveiller le chef, on utilise le Bendré. ‘‘Il était nécessaire que je puisse rappeler cela à la mémoire des enfants. Puisque c’est de transmission en transmission. Ce qui fait que j’ai voulu à travers cette association montrer l’importance de ces instruments-là », a-t-il ajouté.

Pour lui, ces instruments véhiculent l’identité culturelle moaga. Pour cela, il faut en tout temps rappeler les bons souvenirs de nos instruments aux enfants.

La formation sur les instruments « Bendré et « Lounga » a été assurée par Raymond Michel Simde, chef de Bendré. Il a montré l’importance du Bendré et les bienfaits qu’il procure à son détenteur. Il a acquis ses connaissances par ses parents qui sont issus du palais royal. En plus du Bendré sur lequel est porté sa formation, il maîtrise également tous les autres instruments.

Quant à Aristide Ouédraogo, professeur de Saxophone et de Roudga à l’Institut National de Formation Artistique et Culturelle (INAFAC), lui, s’est entretenu avec les enfants sur le Roudga, notamment sur son historique et importance. Dans le passé, il y avait un mythe dans la fabrication de Roudga car, selon ses dires, seules les personnes vivant avec un handicap visuel pouvaient se le permettre. Mais ce mythe a été levé. Maintenant, toute personne qui le désire peut le fabriquer et l’utiliser sans danger.

Les activités de cette journée se poursuivent à 19H avec des contes qui seront animés par des conteurs professionnels.

Cette Journée étant consacrée au lancement des activités, la suite des travaux entrant dans le cadre de la dixième édition du festival MBA YIR REEM se tiendront du 14 au 17 décembre 2023 à Ouagadougou au secteur 5 de l’arrondissement n°1.

Zongo Abdoul Rahmane (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Office National du Tourisme burkinabè (ONTB) : le nouveau DG Sulaïman Kagoné installé

La secrétaire générale adjointe du ministère burkinabè d'État, de...

Burkina/Musée national: le nouveau DG Sabari Christian Dao installé dans ses fonctions

Le directeur du cabinet du ministère burkinabè d'État, de...

Musique burkinabè : OGDES lance son tout premier clip «Guirma»

Augustin Sedgo, plus connu sous son nom d'artiste OGDES,...

RIPO 2023: La 5e édition se referme avec une nuit dédiée aux partenaires

Le clap final des Rencontres Internationales de Peinture de...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page