dim 23 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Festival rendez-vous chez nous : ACMUR entend consolider le réseau des festivals d’art en espace.

Après la parade du 9 février dans les rues de la capitale, le collectif Arts, clowns, marionnettes et, musique dans nos rues (ACMUR) a procédé à la cérémonie d’ouverture de ses activités dans la soirée du jeudi 14 février 2019 au quartier Gounghin. Prévu pour se tenir du 10 au 17 février, cette 10e édition se veut éco-responsable.

Diffuser les spectacles, former dans le secteur de l’art et consolider le réseau des festivals d’art en espace publique tel est la motivation du collectif Arts, clowns, marionnettes et, musique dans nos rues (ACMUR). A entendre le directeur artistique, Boniface Kagembega, cette année le choix du thème : «  Mobiliser pour le dialogue et la résilience » est très capitale en vue de répondre aux réalités du contexte d’insécurité au Burkina Faso.

En félicitant les organisateurs de ce festival, le maire de de la commune de Ouagadougou Armand Roland Béouindé a salué la présence des étrangers. Le directeur artistique a annoncé que cette 10 édition a pour particularité d’un festival éco-responsable à travers la mise en terre de 200 plants, l’aménagement de la rue qui abrite la manifestation. C’est pourquoi, le maire a lancé un appel aux uns et aux autres à des gestes simples pour lutter contre la désertification. Il a confié que des poubelles seront distribuées aux riverains avec la construction de latrines à la place de la femme.

Le maire de la capitale a déclaré comme soutien, il sera mis dès le fin du mois de février des latrines seront construites. Boniface Kagembega a fait savoir que dans cette lancée d’éco-citoyen, des gobelets recyclage seront mis à la disposition des festivaliers. En termes d’activités, le collectif s’est engagé durant le festival organisé des rencontres et ateliers, des activités de médiation envers la population et la participation de 10 000 enfants à des ateliers en vue de garder l’esprit de mobiliser pour le dialogue et la résilience.

Achille ZIGANI et Parfait SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Concert « Résilience »: Le comité d’organisation prêt à 98%

Le concert « Résilience » de l’artiste musicien Reman,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page