Festival Saaba City: la 1ère édition lancée sous fond de valorisation des forgerons

 Festival Saaba City: la 1ère édition lancée sous fond de valorisation des forgerons

Dans la soirée du vendredi 5 novembre 2021, s’est tenu le lancement officiel de la première édition du festival Saaba City. C’etait du côté du terrain communal de Saaba.

Le festival Saaba City est né de la volonté de pouvoir allier la culture traditionnelle telle que l’artisanat et la musique de différentes communautés autour d’un cadre de festival. Elle s’inscrit dans l’optique de faire connaître, de découvrir, et d’accepter la culture d’autres communautés à fin de promouvoir le vivre-ensemble. En effet, le festival Saaba City se veut être un vecteur de construction de paix à travers la valorisation de la culture intercommunautaire. Dans un contexte de double crise, sanitaire marquée par la Covid-19 ainsi que l’insécurité, ce festival vient consolider le peuple dans sa volonté de participer à la cohésion sociale et à la promotion de la culture burkinabè.

Selon Clarisse Ilboudo, promotrice du festival Saaba City, l’objectif général est de promouvoir l’intégration des communautés burkinabè à travers la valorisation des cultures traditionnelles. A l’en croire, hors-mis l’objectif général, des objectifs spécifiques en découlent. Elles sont entre autres la promotion du vivre-ensemble, contribuer à l’animation de la vie artistique et culturelle de la commune de Saaba, offrir un espace large à la diffusion des créations culturelles, favoriser et renforcer les biens intercommunautaires, développer l’esprit de solidarité entre soeurs et frères burkinabè, créer un cadre de concertation entre la tradition et la jeunesse autour des valeurs culturelles.

Avant de se retirer la promotrice à réitérer ses gratitudes à l’endroit des partenaires, médias, festivaliers/ festivalières et en particulier le parrain, Naaba Kouanga de Saaba. Elle a ténu notamment à féliciter son équipe qui se s’est battue corps et âme afin que le projet puisse voir le jour. Au programme il y’aura des concours pour donner autant de couleurs à ce festival, des concours d’arts Culinaires, du cyclisme et des prestations d’artistes sous la direction du parrain artistique, Zougnazagmda. Sur le podium, se succéderont des artistes comme Grand Docteur, Maman Hortensia, Liliane la Star et bien d’autres.

Le Parrain, Naaba Kouanga de Saaba s’est fait représenter par Paul Baowendsomd Dipama. Lors de son allocution, il a d’abord expliqué les origines et l’histoire du forgeron qui a beaucoup suscité des acclamations et des éclats de rires. Dans l’extrait d’un conte, il a fait savoir en ces termes. “l’eau, le vent, le feu puis la terre sont les quatres éléments qui nous (forgerons) appartiennent. L’eau est symbole de pardon, le feu est utilisé pour initier des objets primaires qui sont nécessaires aux agriculteurs, le vent et la terre ont un sens traditionnel dans la culture du forgeron lorsqu’un quitte ce monde. C’est dans ce sens que les forgerons incarnent le pardon et sont appelés à rétablir l’ordre lorsqu’il y’a des discordes et différends entre des individus où classe sociale”, a-t-il expliqué avant de conclure que l’être humain peut faire ce qu’il veut mais il fera toujours recours aux forgerons. Par ailleur, a-t-il invité les jeunes au pardon puis à la solidarité car un peuple unis restera toujours fort face à l’adversité.

Pour rappel, le festival Saaba City se déroule du 5 au 7 novembre 2021.

André YAMEOGO (stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 24 =