jeu 22 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Festival Wed Bindé : l’ouverture de la 9e édition lancée.

Dans le cadre de la 9e édition du Festival Wed Bindé, l’association culturelle Passaté (APC) a procédé au lancement de la cérémonie dans la journée du 29 novembre à Kaya.

C’est parti pour 4 jours de promotion et de valorisation du patrimoine culturelle de la ville de Kaya. En effet, par la voie de son trésorier, Adama Sawadogo, l’association culturelle Passaté a déclaré que l’objectif de sa structure, s’inscrit dans cette philosophie qui tient compte de l’indispensable dimension de la culture dans le développement holistique des nations. « Notre région regorge de potentialités culturelles et touristiques qui, mises en valeur constitueront d’importants leviers de développement », a soutenu Adama Sawadogo. En rendant un hommage au Musée de Bibracte en France et la bienvenue à tous, la première adjointe au Maire de la ville de Kaya, Binta Sawadogo a félicité les acteurs pour l’organisation réussie de cette édition. Et le premier adjoint du Maire de la commune de compléter avec les propos du professeur Joseph Ki Zerbo qui disait : « on ne développe pas, on se développe et cela passe par la culture ». C’est pourquoi, Adama Sawadogo a informé de « la tenue de l’atelier international des spécialistes sur la gestion concertée des sites classés patrimoine mondial, qui visent la valorisation du génie de nos prédécesseurs » Par ailleurs, Binta Sawadogo a magnifié l’effort des autorités administratives pour leur accompagnement dans cette initiative qui contribue à la promotion de la culture. A cet effet, le représentant de l’association Passaté a expliqué que dans une vision réductrice, la culture a été longtemps appréhendée sous l’angle du folklore et de la délectation. Tel est n’est pas le cas, a-t-il poursuivi, en disant que tout le monde reconnait qu’il n’y a pas de développement durable envisageable sans s’appuyer sur les fondamentaux de nos valeurs culturelles.

Achille ZIGANI et Parfait Sawadogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ORODARA : le projet « Dougaleh » renforce les capacités de 25 acteurs de théâtre

Vingt et cinq (25) acteurs du monde théâtral issus...

MANÉGA: L’AJV œuvre pour la réhabilitation du Musée

Au cours d'un panel qu’elle a organisé en partenariat...

Cinéma d’animation: Pit production émerveille les tout-petits à « Bibi Parc »

Promouvoir le patrimoine culturel du Burkina Faso à travers...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page