Actualités Culture Info Presse

Festivité du 11 décembre 2020 à Banfora, la salle polyvalente fait polémique.

Dans le cadre des festivités du 11 décembre 2020 à Banfora, un certains nombre d’infrastructures devraient être construite au titre des quelles la salle polyvalente qui devrait normalement faire le bonheur des promoteurs culturels qui n’en demande pas moins. Mais lors de la rencontre avec les forces vives de la région le comité a laissé entendre que la salle polyvalente de Banfora sera de 500 places au lieu de 1500 pour les autres régions, une information qui n’est pas du goût des promoteurs culturels. Alphonse Karama promoteur culturel de la région interpelle le comité.

« Un événement tant attendu dans la région des cascades car représentant l’opportunité de relever bon nombre de défis qui minent le développement de la localité notamment dans le secteur culturel.
A l’instar des acteurs culturels, de la région des cascades, j’espérais une salle de spectacle pouvant permettre de faire de bonne affaires pour soulager les efforts d’investissement pour l’épanouissement de la population et le rayonnement de la culture dans la région afin de redonner à la région son visage culturel d’avant.
Malheureusement l’annonce de la construction d’une salle polyvalente de 500 places faite lors du lancement des travaux brise tous mes rêves et révèle un mépris vis à vis des efforts faites par les acteurs culturels de la région et démontre encore une fois de plus le non intérêt des autorités locales pour le secteur de la culture qui est un levier de développement. A titre illustratif l’état actuel des espaces qui servaient à l’organisation des spectacles notamment les salles de ciné qui sont hors usages et la maison des jeunes qui est dans un état qui laisse à désirer pousse tous les acteurs à se tourner vers la salle polyvalente actuelle.
La réalité est que la construction d’une salle de 500 places se trouve largement en deçà des besoins de la population. Un projet dépassé par la demande.
Si l’une des raisons de la célébration de la fête du 11 décembre est de favoriser le développement des régions qui l’habritent, je ne voie pas en quoi cette salle pourrait être un plus pour la région.
Il n’est pas encore tard pour revoir la capacité d’accueil de cette salle. Aussi je vous invite à tenir compte de l’emplacement pour rendre l’accés facile si vous voulez vraiment que cette salle puisse répondre aux attentes de la population ».

La région des cascades attend vivement le début des travaux qui tiendront compte des aspirations profondes de la population.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 25 =