jeu 20 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Fin Récréâtrales 2018:  » Nous sommes très satisfaits de ce qui s’est passé pendant les 10 jours », Ministre Sango.

Le ministre burkinabè en charge de la culture a procedé samedi nuit à la clôture de la 10e édition des Récréâtrales. Entamé le 26 octobre dernier, cet événement de création, de partage, d’amitié et d’échange culturel s’est terminé ce 03 novembre sur une note général de satisfaction.

Après avoir pu  » partager ensemble beaucoup de choses », les uns et les autres se félicitent chacun à son niveau pour la réussite de cette œuvre dite collective sous le thème : “Tresser le courage”. Durant 10 jours ( du 26 octobre au 03 Novembre dernier à Ouagadougou- Gounghin) cette 10e édition dirigée par Aristide Tarnagda s’est terminé en beauté à travers la soirée de clôture avec un grand plateau artistique; à l’affiche Floby le Baba et Ismo Vitalo.

Au cours de la fête d’aurevoir, le ministre de tutelle, Abdoul Karim Sango, a tenu à féliciter et encourager les organisateurs, les habitants tout en saluant l’engagement des artistes issus du monde entier pour  » nous dire ne pas désespérer ».

 » Nous sommes très satisfaits, de ce qui s’est passé pendant les 10 jours. La culture dans sa diversité nous permet de croire en la possibilité d’un autre monde. Celui construit autour de valeurs comme la paix, la tolérance, le partage mutuel. Surtout pour indiquer à la face du monde que le peuple du Burkina-Faso est debout. Leur réponse à apporter aux ennemis de la démocratie, de la liberté, c’est de rechercher dans les tréfonds de notre culture pour résister… », a-t-il indiqué.
 » Mères, tantes, soeurs » du quartier ont, à travers une prestation musicale ont dit leur aurevoir à tous. L’occasion de remettre des d’attestations aux jeunes volontaires qui ont contribué au bon déroulement. L’équipe de programme national de volontariat s’est vu applaudi pour ses actions pratiques sur le terrain jugées bénéfiques dans le développent de la jeunesse.

Le président , Étienne Minoungou et le Directeur Général des Récréâtrales, Aristide, donnent rendez-vous à la 11e édition en 2020 avec « beaucoup d’innovations ».
D’ailleurs, le ministre, dans son mot de fin a rappelé que l’État soutien désormais les Récréâtrales qui deviennent alors l’une des manifestations culturelles du pays à travers sa capitale, Ouagadougou.
C’est-à-dire, faire des Récréâtrales, un patrimoine culturel.

Fabrice Parfait SAWADOGO et Filasko Moussa KABORÉ 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

« Naam toga ne Waoogré » : Le tout nouveau clip de la sœur P. Anne Marie Kaboré

Fort de cinq minutes cinquante sept secondes (5'57), Sœur...

Concert « Résilience »: Le comité d’organisation prêt à 98%

Le concert « Résilience » de l’artiste musicien Reman,...

Pô: Le promoteur Damien Copia offre deux millions aux jeunes du Nahouri

Plus de dix mille visiteurs du festival des Retrouvailles...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page