Actualités Culture Société

FITMO/FAB 2019: Le pari du trentenaire réussi, selon les organisateurs.

Les rideaux sont tombés sur la 17e édition du festival internationale de théâtre et de marionnettes de Ouagadougou le samedi 2 novembre 2019. Pendant une semaine l’évènement a été marqué par des spectacles, des rencontres professionnelles et des ateliers de formation dans le domaine du théâtre.

A l’occasion, Amadou Mandé, le directeur artistique a déclaré que les objectifs de ce trentenaire de la manifestions ont été atteints. En termes de bilan, il a souligné que depuis 1989, le FITMO a réalisé trois décennies durant, un parcours exceptionnel avec des éditions régulièrement tenues, des innovations permanentes et une qualité toujours renouvelée.
Des artistes venus de 13 pays d’Afrique, a-t-il ajouté, ont apporté leur savoir-faire dans la promotion des valeurs culturelles. « D’une dizaine de théâtre au départ le FITMO mobilise actuellement une centaine de groupes dans tous les arts et se déploie dans les villes de quatre pays d’Afrique de l’Ouest » a-t- il laissé entendre.


A cet effet, Rasmané Kamba, le représentant du ministre en charge de la culture a soutenu que les activités ont permis de susciter une réflexion à la contribution des arts au renforcement de la cohésion sociale et l’intégration des peuples. Et de souligner que les résultats parvenus au cours des échanges d’expériences pourront permettre de répondre aux difficultés actuelles du pays par l’intensification de la coopération entre peuples.
Le FITMO poursuit plusieurs objectifs. Il s’agit entre autres de favoriser la circulation de l’expertise artistique de l’Afrique de l’Ouest, aider à construire un marché d’arts en Afrique, rapprocher les écoles et structures de formation artistique en Afrique pour les amener à travailler en synergie.

Achille ZIGANI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 23 =