ven 23 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

FITMOV 2023: Harouna Nango Sacré meilleur jeune créateur

La succession de Hamidou Diallo, jeune créateur de la 3e édition du Fitmov, a tourné à l’avantage de Harouna Nango. Styliste-modéliste basé à Orodara, il remporte ainsi le prix de l’édition 2023 face à quatre concurrents dont Hamidou Diallo, Marie Claire Ouédraogo, Kadi Camara et Baba Koné. Harouna Nango recevra son prix composé d’une machine à coudre, le 10 décembre 2023 à l’occasion de la clôture de la 4e édition du Fitmov.

Les différents compétiteurs ont présenté des créations artistiques à base du Koko Donda et du Faso Danfani. Et c’est la trouvaille de Harouna Nango qui a retenu l’attention du jury. « Il fallait confectionner trois tenues à savoir la tenue de ville, la tenue de cérémonie et la tenue de créativité. Le jury était chargé de statuer sur ces trois types de tenue, jugé sur la qualité des tenues, sur la qualité de la couture, sur les finitions, sur les matériels utilisés, sur la couleur et autres. C’est ça qui a suscité la curiosité du jury. Il faut reconnaitre que ce n’était pas simple parce que tous les candidats ont travaillé mais il fallait un gagnant donc nous avons jugé les œuvres de monsieur Nango vraiment très appréciables. Les finitions des tenues qu’il a cousues répondaient et ce sont des tenues portables », a expliqué Moses Moussa Diabouga, membre du jury.

En effet, Harouna Nango et ses challengers ont sorti du fond de leur machine à coudre de quoi nourrir la curiosité du public et susciter son admiration. Des vestes, des robes, des chemises, des tee-shirts, des pull-overs en Faso Danfani et en Koko Donda dans une esthétique et un décor admirables. Chaque candidat y est allé à sa manière pour remporter le prix du jeune créateur du Fitmov 2023.

« Ça été le fruit d’un travail acharné puisque j’ai commencé à confectionner les tenues, il y a plusieurs jours de cela. Pour les tenues de compétition, il faut faire voyager l’esprit ailleurs d’abord. Ce que l’esprit va t’amener en retour, tu notes ça sur un papier. Après cela, tu passes ça au dessin puis tu fais le choix des tissus. Tu choisis ensuite les couleurs en considérant leur harmonie avec les différentes modèles », s’est justifié Harouna Nango, qui reconnait tout de même la qualité des productions de ses concurrents.

Bien avant ce concours de jeune créateur, les spectateurs du Fitmov ont eu droit à un défilé de mode des exposants venus de divers horizons. Ce sont des professionnels du textile et de la mode vestimentaire qui ont donné à voir des produits variés du Koko Donda, du Faso Danfani et du Bogolan.

Pour rappel, après quatre jours de festivités, la 4e édition du festival international de la mode vestimentaire de Orodara referme ses portes ce dimanche 10 décembre 2023.

Demba Ka BARRY (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Office National du Tourisme burkinabè (ONTB) : le nouveau DG Sulaïman Kagoné installé

La secrétaire générale adjointe du ministère burkinabè d'État, de...

Burkina/Musée national: le nouveau DG Sabari Christian Dao installé dans ses fonctions

Le directeur du cabinet du ministère burkinabè d'État, de...

Musique burkinabè : OGDES lance son tout premier clip «Guirma»

Augustin Sedgo, plus connu sous son nom d'artiste OGDES,...

RIPO 2023: La 5e édition se referme avec une nuit dédiée aux partenaires

Le clap final des Rencontres Internationales de Peinture de...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page