Foire FDS: c’est du 22 au 24 janvier 2021 sur le site de la maison du peuple de Ouagadougou

 Foire FDS: c’est du 22 au 24 janvier 2021 sur le site de la maison du peuple de Ouagadougou

L’association Burkindlem en collaboration avec Erwan et Arjun vision étaient face aux hommes de médias ce jeudi 14 janvier 2021 à Ouagadougou. Il s’est agi de donner le contenu de la 1ère édition de la Foire FDS prévu pour se dérouler du 22 au 24 janvier prochain à Ouagadougou; un avènement dédié aux Forces de Défense et de Sécurité du Burkina Faso.

<<La culture, moyen de lutte contre toutes formes d’extrémismes violents et le terrorisme>>, voilà ainsi résumé le thème sur le lequel se tiendra la toute première édition de la Foire FDS du 22 au 24 janvier prochain, sous le parrainage du DG du BBDA, Walib BARA. Et pour l’occasion, c’est le site de la maison du peuple de Ouagadougou qui a été choisi pour abriter les festivités de cette foire. Une initiative qui se veut un cadre de rapprochement et d’expression entre les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et les populations.

“La Foire FDS est une activité à titre culturel que nous jeunes militaires et paramilitaires avons organisée afin de rendre hommage aux Forces de Défense et de Sécurité. L’objectif pour nous est de semer la cohésion sociale entre les fils et filles du pays, consolider les relations entre civils et militaires. Cette initiative sera marquée par plusieurs activités notamment une conférence-débat au profit des élèves, étudiants, parents, FDS et d’autres acteurs de la société civile et qui se tient ce soir même, un cross populaire en hommage aux FDS tombés au front et la foire proprement dite qui débutera le 22 janvier prochain”, a expliqué le commissaire général de la Foire, Yacouba NANA, par ailleurs assistant Garde de Sécurité Pénitentiaire (GSP).

Même son de cloche pour l’adjudant Kévin B. Somé, Directeur artistique adjoint de la Foire. Pour lui, au-delà de la cohésion sociale, cette foire permettra également aux jeunes désirant exercer le métier de FDS, de se rendre compte qu’il est possible de le faire tout en exerçant des métiers de la culture. “De nombreux artistes ont accepté de venir prester gratuitement. Et c’est l’occasion pour nous d’adresser nos remerciements aux parrains artistiques, à savoir Moussa Petit Sergent et IMILO Lechanceux”, s’est-il confié.

Exposition d’objets artistiques par les FDS, rue marchande, animations artistiques, plateau artistique, visites des stands par les autorités, tel est le menu de ces 72 heures de rencontre et d’expression entre les populations et les hommes de ténues. Et en croire aux propos du commissaire général, des FDS rentrerons en résidence de création dès le 19 janvier prochain afin de sortir les objets artistiques qui seront exposés. “À la suite de la Foire, ces objets ne seront pas commercialisés, mais seront plutôt exposés dans les bâtiments administratifs des FDS”, a-t-il précisé.

Ce premier rendez-vous de la Foire FDS se tient dans un contexte sanitaire inquiétant quand on sait que nous faisons face à une deuxième vague de la pandémie à Corona virus. De ce fait, les membres du comité d’organisation rassurent quant au respect des gestes barrières, notamment l’installation des dispositifs de lavages de mains et le port des cache-nez. Cependant, ils déplorent le manque de partenaires. Par ailleurs, ils ont laissé entendre que la porte reste ouverte pour d’éventuelles partenariats.

Boukari OUÉDRAOGO
Fabrice Parfait SAWADOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 5 =