sam 13 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

GAOUA: La foire du Festival des Arts du Sud-Ouest (FASO) bat son plein dans la cité de Bafuji

La 5eme édition du Festival des Arts du Sud-Ouest (FASO) bat son plein dans la cité de Bafuji. À la Place de la Nation de Gaoua où les activités majeures se passent, est organisée une foire présentant les articles d’arts aux festivaliers. Cette foire se remarque par la dominante des exposants vendeurs des articles d’arts. Ce jeudi 2 novembre 2023 une équipe d’Infos Culture du Faso qui est sur place depuis le début des activités dudit festival a recueilli l’appréciation des exposants sur l’état du marché de ladite foire. L’ensemble des exposants ont noté « un marché satisfaisant».

Au-delà des spectacles artistiques dans le cadre du festival des arts du Sud-Ouest (FASO), les articles de la foire ont aussi été appréciés par la population de Gaoua. « Ce que j’aime chez elle, c’est sa création. Ses articles sont de l’art. Tout ce qu’elle fabrique rien ne vient de l’occident. Il y a de l’innovation dans sa création à chaque édition qu’elle vient ici à Gaoua ». Ces appréciations sont de Madame Somé/Bazemo, cliente de l’exposante, Adèle « perle ».

Adèle « perle » vend des sacs à main, des paniers et d’autres. Selon elle, le marché n’est pas mal. « Mes articles sortent tout doucement mais j’ai l’intention que les jours prochains seront meilleurs », a-t-elle apprécié.

Elle dit avoir participé au festival depuis sa première édition qui est aujourd’hui à sa 5eme. Ce progrès, à l’en croire, nous permet aujourd’hui de saluer et féliciter les organisateurs.

A quelques mètres, nous avons rencontré Tokio Koffi, un togolais venu de Lomé. « Pour le moment, le marché n’est pas mal, c’est encourageant. On remercie Dieu pour cela », a-t-il confirmé avant de faire savoir que tous ses produits et ses matières sont d’origine togolaise. Il a précisé que « le prix des stands sont abordables ».

Avant de voir le vendeur de flèches, nous avons été reçus par Somda Edwige qui vend des habits traditionnels. Elle a laissé entendre : « C’est ma première fois de participer à ce festival. Pour le moment, le marché, c’est tout doucement », a-t-elle mentionné.

Quant à Hien Tuohonai, vendeur de flèches, l’octogénaire déclare que « cette année le marché est morose. Les gens ne s’intéressent pas aux flèches. Mais, quelques rares personnes les achètent pour la décoration de leurs maisons », a-t-il précisé.

Dans les encablures de la cour où se passe la foire, une vingtaine d’exposants se plaignent de n’avoir pas eu de stands à l’intérieur. Ils ont invité les initiateurs à réserver assez de stands pour les prochaines éditions. Ils ont tout de même noté un marché « satisfaisant ».

Le FASO qui se manifeste pour la 5e fois à Gaoua prend fin le 4 novembre prochain sur un grand concert live de l’artiste burkinabè, Dez Altino.

Modou Traoré (collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Ouagadougou: Le 13e Rim-Tansoba accède au trône à Sabtenga 

Son excellence le Rim-Tansoba (Mouss Tansoba) est fait désormais...

MUSIQUE : « Burkina Côte d’Ivoire », c’est le nouveau feat de Lil KYLE et Marko

Burkina Côte d'Ivoire c'est la nouvelle collaboration de Lil...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page