Grand Prix de Poésie Thomas Sankara 2020 : Proclamation des résultats

 Grand Prix de Poésie Thomas Sankara 2020 : Proclamation des résultats

Prévu se tenir le 21 mars 2020 à l’occasion de la journée internationale de la poésie, la proclamation des résultats du Grand Prix de Poésie Thomas Sankara 2020, a finalement eu lieu en ligne le 06 avril 2020. La sélection a pris plus de temps que prévue car le jury a dû s’adapter au contexte du COVID-19. Par ordre de mérite, le jury a sélectionné douze (12) poèmes qui seront édités sous forme d’un recueil. Le premier poème aura un trophée plus divers lots surprises (Cf. article 8, Règlement intérieur). 17 pays ont participé au GPPTS 2020 : Belgique, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Canada, Chine, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, France, Gabon, Haïti, Mali, République Démocratique du Congo (RDC), Sénégal, Taiwan, Tchad, Togo, United States of America (USA).

Nous vous livrons ici les grands points du rapport général du jury : Dans le cadre de la deuxième édition du Grand prix de poésie Thomas Sankara qui s’est tenu sous le thème, « Penser la paix, panser la plaie », le jury constitué à cet effet, a commencé ses travaux de délibération le 05 avril pour les achever le lendemain 06 avril 2020 (délibération à distance, contexte Covid 19 oblige, avec pour conséquences des désagréments liés au retard de la publication des résultats.)
Cent neuf candidats (109) de plusieurs pays et de plusieurs continents ont pris part au concours et douze (12) lauréats ont été retenus, conformément aux recommandations des promoteurs du prix.


Le jury s’est basé sur les critères de notations suivants pour apprécier les textes :
– la thématique (respect du thème imposé et originalité de son évocation, cohérence des idées exprimées, pertinence et charge émotionnelle liées au sujet dont il est question, etc.)
– la poéticité (musique du poème : sonorités, rimes, rythme, usage des ressources de la langue, charge émotionnelle et force évocatrice des figures de style, etc.)
– la maîtrise de la langue (construction syntaxique, concordance des temps, orthographe, registre de la langue, vocabulaire, ponctuation, etc.)
Pour cette deuxième édition du Grand prix Thomas Sankara, le jury a noté quelques observations d’ordre général et fait des recommandations.

……………………
OBSERVATIONS
……………………
D’une manière générale,
– au niveau du contenu, le jury a remarqué la non-maîtrise du genre poésie par de nombreux candidats, le non-respect du thème imposé et/ou la non pertinence de l’angle sous lequel ce thème a été abordé ; plusieurs textes ne traitaient pas du thème, se focalisant sur la figure du dédicataire du prix, Thomas Sankara.
– au niveau de la forme, beaucoup de candidats ont tendance à confondre les vers d’un poème et un quelconque texte dont les fins de phrases s’efforcent à avoir une certaine musique car leurs auteurs cherchent coûte que coûte à
‘‘rimer’’.

Un autre constat est que plusieurs auteurs n’utilisent pas comme il se doit (ou n’utilisent pas) les figures de style et les ressources de la langue qui servent à donner une force évocatrice aux propos d’un texte poétique.
Le jury a déploré la pauvreté de plusieurs textes dont le langage abstrait ne fait pas usage des ressources de la langue et/ou des tournures qui renvoient à des réalités concrètes ; certains textes ne véhiculent aucune charge émotionnelle. Ce sont entre autres des aspects qui ne confèrent pas à la majorité de ces textes de l’épaisseur, de la profondeur et une capacité à émouvoir. En outre, un effort est à fournir au niveau de la maîtrise de la langue (orthographe, vocabulaire, syntaxe, etc.)
Le jury a cependant apprécié l’engouement pour ce Prix, à travers le nombre de participants d’horizons divers.

……………………
RECOMMANDATIONS
……………………
– autoévaluer les textes en les relisant et les retravailler, ensuite les faire évaluer avant de les soumettre à un jury (se faire lire par des professeurs de français, des écrivains, des éditeurs, etc.) ;
– lire beaucoup d’œuvres poétiques d’auteurs divers pour s’enrichir.
……………………
Ouagadougou, le 06 avril 2020
Le jury
– Sophie Heidi KAM, Ecrivaine-Poète ;
– Alcény BARRY, Ecrivain et Critique d’art ;
– Boubacar DAO, Poète et Président de la SAGES (Société des Auteurs, des Gens de l’Ecrit et des Savoirs).
……………………
Lire le poème lauréat ici : https://www.afriquewilila.com/gppts-2020

1 Comment

  • Félicitations à tous

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =