mer 29 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Grande Muraille de Chine: des journalistes burkinabè découvrent la merveille à Pékin

Le jeudi 18 avril 2024, des journalistes burkinabè qui sont en séminaire depuis deux semaines, ont visité la Grande Muraille de Chine, longue d’environ 6 700 Km.

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Grande Muraille de Chine enregistre plus de 10 000 visiteurs par jour. Selon Mami Florentin, venue de la France, « le paysage est très beau et surtout les montagnes », a-t-elle apprécié.

Et un autre visiteur, d’apprécier également : « Je ressens de l’énergie de ceux qui sont passés ici, c’est vraiment de la découverte pour moi », Luca, envoyé scolaire. Telles sont les impressions que les visiteurs font généralement sur ce site touristique, la plus Grande construction humaine au monde, selon certaines estimations.

L’histoire de la Grande Muraille, selon le guide des journalistes Zuo Chao Jakie raconte qu’une femme était venue ici à la recherche de son mari. N’ayant pas vu ce dernier, elle se met à pleurer pendant une semaine. À l’issue de ça, la Grande Muraille tombe et celle-ci a vu le cadavre de son mari. Ce qui traduit le sacrifice fait pendant la construction de ce monument.

« Ce matin nous avons eu l’occasion de visiter la Grande Muraille de Chine, on est impressionné par la grandeur de l’œuvre qui est, selon des explications, une forteresse pour protéger les Chinois », a apprécié, Christine Coulibaly, journaliste à la télévision nationale burkinabè. Elle dit que cette œuvre démontre la discipline du peuple chinois. Car, a-t-elle dit, vu les poses des briques, la construction laisse comprendre un « travail de fourmis ». Il faut de la discipline pour construire un tel ouvrage, s’est-elle dite convaincue.

La Grande Muraille de Chine a vu le jour sous la dynastie Qin, en 220 av. J.-C. Ce monument de pierre a été construit, démoli, reconstruit et complété au fil des siècles.

Parfait Fabrice Sawadogo envoyé spécial depuis la Chine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Nahouri : festival des Retrouvailles du Nahouri, act 1 prévu à Pô

La première édition du festival des Retrouvailles du Nahouri...

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Education artistique: Graines d’espoir 2024 referme les portes

C’est par une cérémonie de restitution, que le projet...

FEMUZO 2024 : C’est parti pour l’acte 7

Le Festival de musique de Zogona (FEMUZO) a ouvert...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page