ven 23 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Hamidou Zonga: Satisfait de son bilan, l’écrivain veut former ses lecteurs à la technologie Blockchain et Cryptomonnaies à partir de janvier

Hamidou Zonga est un écrivain, conférencier, formateur, et promoteur des éditions ZONTIBO. Il est auteur de six ouvrages vendus à des milliers d’exemplaires à travers le monde. Une équipe de notre rédaction est allée à sa rencontre. Dans l’interview que nous vous proposons, l’homme aux multiples casquettes évoque ses « exploits » de l’année 2023 et ses « actions majeures » en vue pour l’année 2024.

ICF: Parlez-nous de votre carrière ?

H Z : Ma carrière se déroule très bien selon la vision que nous avons de notre travail et les résultats sont très satisfaisants. Je suis auteur de six livres actuellement disponibles dans toutes les grandes librairies de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. J’ai commencé ma carrière d’écrivain de façon professionnelle en 2021 avec mon premier livre « FOUBE OU LA CROISADE DES FEMMES », qui est d’ailleurs un best-seller. Aujourd’hui, j’ai réussi à publier six livres vendus à des milliers d’exemplaires tant au Burkina Faso que dans le reste du monde.

La petite histoire, c’est que mes œuvres font l’objet de plusieurs études de recherches à l’université par des enseignants et des étudiants. Par exemple, mon premier livre « FOUBE OU LA CROISADE DES FEMMES » a fait l’objet d’une soutenance de Master en France en 2022. C’est la preuve quand-même que notre travail porte des fruits juteux pour le bonheur des populations. Des professeurs et des étudiants à l’université Joseph Ki-Zerbo travaillent également sur nos productions intellectuelles, et cela fait énormément plaisir de savoir que notre travail contribue au développement et la croissance des gens dans plusieurs milieux et domaines.

ICF: Parlez-nous des activités qui ont marqué votre carrière en cette année 2023 ?

H Z : D’abord, c’est la sortie de trois livres au cours de l’année 2023. Un véritable exploit dont je suis très fier. Car ce n’est pas du tout facile et permis à tout le monde d’écrire. Nous avons décidé de faire carrière dans l’écriture, de partager notre Lumière au monde, d’aider les communautés à prendre conscience de leur valeur intrinsèque à travers des enseignements innovants, pratiques et pragmatiques. Et cela marche fort bien au regard de l’engouement des gens autour de nous dans nos différentes initiatives.

Le deuxième volet des activités marquantes, c’est notre participation remarquable à la Semaine nationale de la Culture (SNC) à Bobo-Dioulasso et la Foire Internationale du livre de Ouagadougou (FILO). Ces deux grands évènements nationaux nous ont permis de rencontrer notre public, de renforcer nos contacts, de nouer de bonnes relations d’affaires avec des personnes ayant une vision claire de leurs activités.

Enfin, la dernière activité qui a marqué l’année 2023, c’est l’organisation réussie de notre conférence annuelle au profit des populations, « LA MASTERCLASS DE L’ELÉVATION ». Oui, c’est un programme de formation qui vise à outiller les participants sur le développement personnel, la connaissance de soi, la connaissance des Lois de l’Univers afin de s’aligner à leur Être Intrinsèque pour devenir des créateurs de valeurs ajoutées au progrès de l’humanité.

Nous avons également réussi à permettre à des gens de mieux comprendre la technologie Blockchain et les Cryptomonnaies, les opportunités économiques qu’elles engendrent dans nos vies et les perspectives de développement socioéconomique de notre nation. Ce programme se poursuit jusqu’en janvier 2024, notamment les 27 et 28 janvier 2024. L’objectif principal de cette formation est de partager les bonnes informations aux participants afin qu’ensemble, nous profitons de la hausse du marché des Cryptomonnaies durant l’année 2024-2025. Des vies seront changées et nous avons les codes pour leur permettre d’atteindre les objectifs de l’année. Tout est question de bonnes informations et de prise de décision.

ICF: Quel bilan tirez-vous de toutes ces activités ?

H Z : Je tire un bilan plus que positif de mon année 2023. Car c’était une année de développement de mon Être Profond, une année d’évaluation mentale et spirituelle, une année de sécurisation et de stabilisation de mon Être sur le plan cosmique. La puissance du chiffre 7 en spiritualité est évocatrice de toutes ces énergies. Car 2023 étant une année 7, nous avons travaillé pour bénéficier des énergies et vibrations de cette année vraiment formidable sur tous les plans de notre vie. Et je rends grâce à l’Univers pour la Santé parfaite.

ICF: Des difficultés ont-elles émaillé l’atteinte de la réalisation de vos différents programmes en 2023 ? Si oui, lesquelles ?

HZ: Je ne parlerai pas de difficultés, mais plutôt de défis. Oui, nous avons eu des défis sur la route. Mais cela ne nous a pas empêché de poursuivre notre randonnée vers la destination glorieuse. On garde le cap pour les années suivantes.

ICF: De façon générale, que pensez-vous des activités culturelles au Burkina, au cours de cette année ?

HZ : Le secteur culturel Burkinabè s’est bien porté dans son ensemble même si le défi sécuritaire cause un grand souci de mobilité des acteurs. Nous avons assisté à plusieurs dédicaces de livres, des sorties d’albums, des lancements de films. Sans oublier la tenue effective de la Semaine nationale de la culture à Bobo-Dioulasso (SNC) en avril 2023, malgré un contexte sécuritaire difficile. Il y a aussi la Foire Internationale du livre de Ouagadougou, qui est aussi une activité d’envergure. Des concerts d’artistes dans des stades et autres lieux d’ambiance. Bref, je reste toujours positif sur l’année 2023.

ICF: Nous sommes aux portes de l’année 2024, quelles sont vos perspectives ?

HZ: Nous sommes en pleine préparation pour la GRANDE SESSION DE FORMATION COMPLÈTE EN TECHNOLOGIE BLOCKCHAIN ET CRYPTOMONNAIES du 27 au 28 janvier 2024 ici à Ouagadougou. C’est l’une de nos actions majeures au profit des populations. Et j’invite vivement les gens à sortir massivement pour apprendre de nouvelles connaissances qui leur seront bénéfiques dans un futur proche. La participation à la formation est vraiment cadeau : 37 000 FCFA pour tous ceux qui ont au moins 1 seul exemplaire parmi tous nos six livres, tout titre confondu ; au lieu de 177 000 FCFA pour ceux qui n’en ont pas. Voyez-vous la différence ? Cette formation est en réalité mon cadeau de bonne année 2024 à tous mes lecteurs afin qu’ensemble, nous créions beaucoup de richesse pour le bonheur de l’humanité.

ICF: Quels sont vos vœux pour la nouvelle année ?

HZ: Je souhaite à tous d’avoir une conscience Consciente de leur valeur intrinsèque. De rêver grand plus que le monde. De croire que le succès le résultat d’une volonté personnelle. Et que seule l’action apportera des fruits à nos vœux de vie meilleure.

ICF: Nous sommes au terme de notre entretien, quel est votre mot de fin ?

HZ: C’est vous dire merci pour cet entretien. Aussi, rappeler les lecteurs qu’il est temps d’apprendre de nouvelles connaissances pour mener une vie équilibrée. Nous devons accepter le changement et chercher à mettre continuellement notre cerveau à jour. Le monde n’est pas ce qu’on prétend nous montrer au quotidien sur l’écran de notre télévision. Pour être donc en phase avec l’évolution du monde, je vous donne rendez-vous du 27 au 28 janvier 2024 pour deux jours de formation intensive, d’immersion totale dans l’univers de la Blockchain et des Cryptomonnaies. C’est un nouveau monde loin de l’arnaque. Malheureusement, la majorité se laisse influencer par des personnes mal informées sur des domaines hors de leurs compétences. Je vous aime tous, bonne année 2024.

Interview réalisée par Parfait SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Office National du Tourisme burkinabè (ONTB) : le nouveau DG Sulaïman Kagoné installé

La secrétaire générale adjointe du ministère burkinabè d'État, de...

Burkina/Musée national: le nouveau DG Sabari Christian Dao installé dans ses fonctions

Le directeur du cabinet du ministère burkinabè d'État, de...

Musique burkinabè : OGDES lance son tout premier clip «Guirma»

Augustin Sedgo, plus connu sous son nom d'artiste OGDES,...

RIPO 2023: La 5e édition se referme avec une nuit dédiée aux partenaires

Le clap final des Rencontres Internationales de Peinture de...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page