Actualités Culture Sites touristiques

HAUTS-BASSINS: Le ministre SANGO au musée Sogossira Sanou et au musée Sénoufo

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, monsieur Abdoul Karim SANGO, a été découvrir, ce mardi 11 août 2020 le musée communal Sogossira Sanou et le musée Sénoufo de Bobo-Dioulasso. Ces présentes visites rentrent dans le cadre de sa randonnée touristique.

Dès son arrivée au musée communal Sogossira Sanou, le ministre SANGO a fait la ronde des œuvres d’art plastique primés aux différentes éditions de la Semaine nationale de la culture ( SNC), dans la salle d’exposition temporaire. Au nombre d’entre elles, des œuvres de sculpture en bronze et en bois, des tableaux de batique et de peinture. Aussi, s’est-il rendu dans la deuxième salle d’exposition permanente, là où il a pu voir des vélos dont l’un date du 18è siècle, réservé aux souverains, des objets utilitaires, des objets de rite initiatique, des tenues de guerriers africains en date de la fin du 19è siècle, des masques bobo et senoufo, des instruments de musique. Au total, le Musée compte plus de 700 objets et a denombré autour de 8 000 visiteurs en 2019.

Au terme de cette première visite, guidée par la Directrice Gnini Tenin, le ministre a salué et encouragé les gestionnaires du musée. Visiblement satisfait, il a déclaré: (Il faut venir au musée pour voir et comprendre. Je suis frappé par la rénovation du bâtiment et la richesse du patrimoine culturel et historique). Par la deuxième randonnée touristique de la journée du ministre SANGO l’a conduit au musée Sénoufo de Bobo-dioulasso.

Dans ce lieu réputé comme un centre de recherche et de sauvegarde de la culture Senoufo, monsieur le ministre a pu visiter des objets d’art et de rite initiatique, des tenues traditionnelles et des tableaux qui depeignent les différentes étapes de la vie dans le monde Senoufo. En effet, il a découvert que ce peuple avait une connaissance du coton avant le contact avec le colon, que c’était une société bien structurée, avec une organisation précise et tout avait une fonction précise.

Pour finir, le ministre Sango a laissé entendre qu’il est disposé à accompagner le musée Senoufo, dans la limite des possibilités de son département ministériel. Quant au premier responsable du musée Sénoufo, Sebou Mathieu TRAORÉ, visiblement conquis par l’hôte du jour, lui a réitéré ses sincères remerciements pour l’ensemble de son œuvre en faveur du secteur du tourisme au Burkina Faso.

La Rédaction 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 9 =