HUMOUR: “10 ans c’est pas 10 jours et 10 ans c’est tout un parcours “.

 HUMOUR: “10 ans c’est pas 10 jours et 10 ans c’est tout un parcours “.

À l’occasion de ses dix années de parcours humoristique, le groupe Gombo.com à tenu en haleine toute la maison de la culture de Bobo ce samedi 27 juillet 2019 à travers un spectacle satirique. La ville de Bobo-Dioulasso à répondu présente à l’appel des 10 ans de Gombo.com ce samedi 21 juillet 2019. Dès 21h, la salle Sotigui KOUYATE de la Maison de la Culture était déjà bondée de monde avec la présence de plusieurs autorités coutumières, administratives et religieuses de la grande ville de Bobo Dioulasso.

Sur une scène garnie de plante, on entend soudain la voie d’un animateur auquel personnes ne s’y s’attendait. Aladji Cliachi, avec son accent facétieux apporte une dose de sourire à un public qui ne demandait que ça. Après avoir introduit le promoteur Salif SANFO qui dans un discours d’une dizaine de minutes à parler des 10 ans de Gombo.com qui symbolise le “rire, le sourire et le fou rire”. Il est revenu sur la polémique qui anime la ville à cause d’une part la construction d’un nouvel hôpital et d’autre part la déforestation de Kua pour ledit hôpital. “Nous souhaitons que Bobo ait son hôpital”, il a tenu également à remercier les autorités et le public. Le top départ est donnée pour la cérémonie.

En une heure trente minutes, plusieurs humoristes ce sont succédés sur la scène entre autres, Soum et Soumbala, Ali Ponré, Éric Gayego, Willy la référence et Tounkalon qui ont à tour de rôle apporter leur dose de destressant les unes plus déjanté que les autres. Les thèmes étaient divers comme la magouille des politiciens, la fonction publique, le handicap etc mais tout se rapportaient à la forêt de Kua. Lors de la soirée, un défilé de mode a été présenté pour le lancement d’une nouvelle marque symbolisant le pardon.
En une trentaine de minutes les Gombo.com ont mouillé les mouchoirs des spectateurs et des autorités qui ne pouvaient que se tordre aux douleurs du “fou rire”.

À la fin de la cérémonie, le groupe à souffler ses 10 bougies et coupé leur gâteau avec la bénédiction de Monseigneur Aselme Titiama SANOU. Le choix de la ville de Bobo pour ce spectacle d’anniversaire symbolisait beaucoup pour le groupe qui à tenu à le préciser ” Bobo représente beaucoup pour nous et c’est la ville qui nous a adopté juste après Ouaga”. Il sont revenu sur le thème qui à été abordé par la plupart des humoristes: “nous avons entendu parler de Kua, du conflit à cause de l’hôpital et nous avons voulu faire passer une message pour dire à ses fils de Bobo, la forêt est bien, l’hôpital est bien mais s’ils sont soudés tous les deux c’est mieux” dixit Ciatic.

Pour le promoteur Salif SANFO, le souhait principal est qu’après l’étude de l’impact environnemental et social, une solution ad hoc sera trouvée pour que l’hôpital de référence de Bobo voit le jour. Pour la suite le groupe appelle les spectateurs à planter les plantes qui leurs ont été confiés à la sortie de la cérémonie et de confiés la garde et l’entretien à un enfant. Il prévoit faire un reboisement surprise dans des familles à Bobo dans la journée du dimanche 28 juillet 2019. En attendant une tournée nationale et internationale qui reste à envisager la prochaine étape est la ville de Ouagadougou où un spectacle typique sera organisé le 09 août 2019 au CENASA à partir de 20h.

Abdoulaye COULIBALY (stagiaire)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
39 ⁄ 13 =