HUMOUR: Le Cercle des Arts Vivants met 12 impétrants sur le marché du rire

 HUMOUR: Le Cercle des Arts Vivants met 12 impétrants sur le marché du rire

L‘ Atelier du Rire du Cercle des Arts Vivants a organisé la sortie de promotion 2020 de douze (12) nouveaux humoristes en fin de formation. C’était au cours d’une cérémonie marquée par des allocutions, et une restitution des élèves humoristes. C’était ce mardi 27 Octobre au quartier Gounghin de Ouagadougou.

“Une personne avisée disait que si le monde va si mal c’est parce-que l’humanité rit de moins en moins, Oui parce que le rire est une parfaite cure de jouvence. Le rire est source de vie, source de gaité. L’humoriste est donc ce magicien qui en un instant nous transporte dans un monde féerique où règne la bonne humeur et ce tout en plantant dans nos cœurs les graines de la joie” c’est par ces mots pleins de sens que le présentateur de la soirée a planté le décor de la sortie de Oro de ces élèves humoristes.

Au nombre de 12 personnes, ces jeunes garçons et filles ont été initiés durant trois mois au jeu d’acteur, au métier d’humoriste, au traitement des thématiques. Selon Gérard OUÉDRAOGO, plus connu sous le nom de Excellence Gérard OUÉDRAOGO, directeur du Cercle des Arts Vivants (CAV), ces tous nouveaux humoristes ont été formés à cheval entre le théâtre et l’humour.” Quand j’ai rencontré ces jeunes, j’ai vu qu’ils avaient pour certains un talent de comédien et d’autres un talent d’humoriste et c’est la symbiose qui a donné lieu à la restitution de ce soir”, a-t-il expliqué.

Clémence Marie Noëlie CONSEIGA, seule jeune fille de la promotion dit être satisfaite de la formation. Son rêve serait d’être une humoriste de talent. Elle a également souhaité que d’autres jeunes filles fassent comme elle en prenant part aux formations à venir sur le métier d’humoriste.
Nebon Gérard BADO a quand à lui apprécié le fait d’avoir travaillé au côtés de grands humoristes durant ces trois mois. Il s’est dit ravi d’avoir appris des sketchs, la chorégraphie.

Cette formation a été rendue possible grâce au soutien financier du Fond de développement culturel et touristique (FDCT). Selon Alphonse TOUGMA, Directeur Général de ladite structure, des efforts seront toujours faits pour accompagner de telles initiatives.

Au cours de cette cérémonie de sortie de promotion, des grandes figures de la culture au Burkina ont pris la parole pour salué les efforts consentis par les organisateurs. Martin ZONGO, Administrateur général du Carrefour International du Théâtre de Ouagadougou (CITO) a traduit sa joie de voir la relève avec ces graines de talents.

La cérémonie de sortie a donné lieu à une restitution des élèves humoristes en présence des grands noms du théâtre et du rire tels que Ildevert MEDA, Jean BAYILI de Génération 2000, humooriste ivoirien Maréchal ZONGO, Augusta PALENFO, promotrice du FIRHO, Moussa Petit Sergent, Adèle BADOLO etc…

Cette activité était placée sous le patronage de Evariste KOMBARY avec pour parrain artistique Luca FUSIL, metteur en scène et les parrainages de Mahamadi TASSEMBEDO (DG CNPI) et de Wend-Zoodo DIALLO.

Sidbéwendé ZONGO

Parfait Fabrice SAWADOGO 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
12 ⁄ 3 =