Actualités Culture Humour

HUMOUR: Les rideaux sont tombés sur la résidence de formation en humour

Ouvert le 9 mars dernier, la formation intitulée la poussette à l’endroit des jeunes humoristes burkinabè a refermé ses portes ce mercredi 18 mars 2020, à Ouagadougou. Organisée par l’Association Grace Théâtre du Burkina en collaboration avec la Fédération du Cartel, elle a permis d’outiller une quinzaine de jeunes venant des quatre coins du Burkina aux techniques de l’humour.

Du 9 au 18 mars 2020, s’est tenu à Ouagadougou, un atelier de formation dénommée « la Poussette ». Cette initiative est de l’Association Grâce Théâtre du Burkina en collaboration avec la Fédération du Cartel au profit des jeunes talents humoristes. Son objectif : soutenir les jeunes talents en leur faisant prendre conscience de leur potentiel, les former à la pratique humoristique professionnelle, et les accompagner à pouvoir vivre de leurs inspirations.

Et visiblement, ce fut un pari gagnant, car pendant 10 jours, ces jeunes ont passé en revue différents outils dans le domaine de l’art humoristique. De la maitrise de la concentration, en passant par les séries de voix et respiration, puis l’écriture de texte comique notamment sur les interactions de texte comiques, rien n’a été laissé pour contre. Avec des humoristes dont les talents ne sont plus à démontrer, ces jeunes disent être satisfaits du bagage intellectuel humoristique qu’ils ont reçu.

Pour François Koussoubé, un des participants venus de Dori, cette formation est la bienvenue. Il dit la mettre à son profit pour donner davantage de joie aux populations du sahel qui sont en proie au terrorisme.

Tout comme lui, Tatiana Sawadogo, une autre participante, ne cache pas sa joie d’avoir participer à la formation. « J’ai énormément beaucoup de chose, j’ai vraiment appris l’humours, parce qu’avant de participer à cette formation, pour moi, l’humour c’était juste une question de faire rire, mais après la formation que j’ai reçue je me rend compte que c’est un gros travail qui est abattu. Je suis vraiment heureuse d’avoir participer à cette formation », s’est-elle réjouit.

L’un des formateurs présents à la cérémonie de clôture, dit croire en l’avenir de ces jeunes dans l’humours au Burkina. Pour Ildevert Meda, ces jeunes sont la relève de l’humours burkinabè. Il les a félicités pour cela, car dit-il « j’suis très satisfait de l’évolution que chacun a pu marquer dans les prestations que j’ai pu voir ». Tout en les invitant à toujours travailler pour garder le cap, il leur a souhaité plein succès dans leur carrière humoristique.

Même son de cloche chez le Directeur de l’Association Grâce Théâtre du Burkina, Anatole Koama. Il a remercié les participants pour leur assiduité au travail et les a exhortés à mettre à leur profit cette formation pour la suite de leur carrière. La remise des attestations aux participants et la photo de famille ont mis fin à cette session de formation.

Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 6 =