mar 25 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

« Il y a espoir que la SNC se tienne parce qu’elle n’avait pas été annulée mais reportée », Mme SANON NÉE COULIBALY Christiane, Secrétaire Technique de la SNC

À l’occasion du nouvel an, plusieurs acteurs du monde culturel burkinabè se sont exprimés au micro de Infos Culture du Faso. À cet effet, une équipe de notre rédaction a reçu Mme SANON NÉE COULIBALY Christiane Carole Marie Nicole, Secrétaire Technique de la Semaine Nationale de la Culture (SNC). Bilan des activités au cours de l’année 2022, perspectives, et bien évidemment la question de la tenue de la 20e édition de la SNC, tels ont été les points essentiels de nos échanges.

Infos Culture du Faso (ICF): Parlez-nous des missions assignées au Secrétariat Technique de la SNC ?
Secrétaire Technique de la SNC (ST/SNC): Je voudrais avant tout propos, témoigner ma gratitude aux plus hautes autorités de notre pays qui ont cru en ma modeste personne en me confiant la lourde responsabilité de diriger le Secrétariat Technique de la SNC.
Le Secrétariat Technique de la Semaine Nationale de la Culture (ST-SNC) est chargé : 
– d’exécuter la politique de promotion et de valorisation des expressions artistiques et culturelles à travers l’organisation régulière d’un festival à caractère national appelé « Semaine Nationale de la Culture (SNC)».
A ce titre, il est chargé de :
– créer un cadre d’échanges entre artistes et Hommes de culture burkinabè d’une part et entre artistes et Hommes de culture d’autres pays d’autre part ;
– de contribuer à la promotion des lauréats et de leurs œuvres ;
– de faire découvrir et valoriser le patrimoine artistique et culturel national ;
– de stimuler la création artistique et littéraire ;

ICF: Dès votre accession à ce poste, quelles ont été les priorités pour vous ?
ST/SNC: Dès ma prise de fonction, je devais relever le défi de l’organisation de la SNC qui était à 2 mois de la date programmée et insuffler une dynamique nouvelle à la structure qui en avait tant besoin.

ICF: Quelles étaient les activités inscrites au programme 2022 de votre direction ?
ST/SNC: Les activités inscrites au titre de l’année 2022 étaient entre autres
– organiser les phases finales de la 20e édition de la SNC.
– appuyer les activités du ST SNC notamment
– organiser des ateliers de communication auprès des universités et instituts supérieurs pour présenter la SNC.
-Élaborer un plan de promotion des lauréats de la SNC

ICF: Quel bilan faites-vous de ces activités ?
ST/SNC: L’activité majeure étant la phase finale de la SNC, qui n’a pas lieu, je peux dire que nous n’avons pas atteint nos objectifs même si les ateliers de communication dans les universités et instituts supérieurs se sont tenus ainsi que les semaines des Lauréats .

ICF: Nous amorçons l’année 2023, quelles sont vos attentes au niveau de la Direction en termes d’activités ?
ST/SNC: Les activités découlent des missions assignées au point 2.
Mais au titre de l’année 2023, le Secrétariat Technique de la SNC est chargé de :
– Appuyer le processus de fusion ST-SNC/MCB ;
– Organiser la 20e édition de la SNC reportée ;
– Organiser les SRC 2023 ;
– Organiser des séances d’animation des lauréats dans deux (02) régions

ICF: Les dates du FESPACO et du SIAO ont été fixées, y a-t-il espoir que la SNC se tienne également ?
ST/SNC: Il y a un espoir que la SNC se tienne parce qu’elle n’avait pas été annulée mais reportée. D’ailleurs des actions sont déjà entreprises pour la tenue de la manifestation. Notre Ministre a déjà donné des instructions par rapport aux réhabilitations des infrastructures (bâtiment administratif, appathams) car la date sera communiquée très bientôt.

ICF: Quels sont vos vœux pour 2023 ?
ST/SNC: Mes vœux pour cette nouvelle année 2023, c’est que la paix revienne au Faso et que les familles ne soient plus endeuillées. Je profite de ce fait présenter mes condoléances aux familles éplorées et que les âmes des défunts reposent en paix.
Que 2023 soit une année de prospérité pour l’ensemble des Burkinabè et en particulier pour les acteurs culturels qui traversent des moments difficiles depuis 2020.
Que Dieu apporte la paix et la joie dans les familles. Que chaque famille s’engage à inculquer nos valeurs culturelles à ses membres notamment l’hospitalité, le respect des aînés et de la parole donnée, la tolérance, la justice et l’équité. La base de l’éducation se trouve d’abord en famille. Que chaque parent joue sa partition pour que nous puissions canaliser nos enfants.

ICF: Nous sommes au terme de notre entretien, quel est votre mot de fin ?
ST/SNC: Je prie Dieu de m’assister dans les fonctions et que l’Esprit Saint me guide dans mes missions.

 

Interview réalisée par Parfait Fabrice SAWADOGO 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page